Maison

Le savon peut-il lutter contre certains parasites ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , savon , parasites
Cochenille sur un citronnier © Vijay Cavale Wikipedia

Pucerons, cochenilles et autres insectes piqueurs ou suceurs sont des parasites qui vivent en colonie et s'agglutinent sur les tiges et sous les feuilles. Ils piquent les plantes pour en sucer la sève et souillent les feuilles en sécrétant une substance collante et poisseuse appelée « miellat ». Ce miellat va favoriser le développement des fumagines (champignons noirs microscopiques) qui tachent et noircissent les végétaux, empêchant la photosynthèse. Les plantes atteintes sont fragilisées face aux maladies et leur croissance est considérablement ralentie.

À base d'acide gras, un nouveau savon mou d'origine végétale, sans conservateur ni colorant, permet de limiter efficacement les dégâts provoqués par ces parasites et de déranger les cochenilles en rendant perméable leur mince « bouclier » brun. Cette solution est également idéale pour nettoyer les feuilles souillées par le miellat et les fumagines. Le potentiel photosynthétique de la plante est ainsi restitué, les feuilles peuvent capter à nouveau toute l'énergie du soleil. Le traitement doit s'effectuer tôt le matin ou tard le soir sur toutes les parties tachées des plantes ainsi que sur les parties saines. Le traitement peut être renouvelé, si besoin, 10 jours plus tard (Profertyl, 7,80 euros le vaporisateur de 750 ml).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus

Question / réponse inspirée du livre écrit par Michel Caron - Fleurs à bulbe - Éditions Ouest-France, n'hésitez pas à acheter le livre.