Stévia, une belle plante aromatique tropicale à adopter. © pilialoha, Adobe Stock
Maison

Comment réussir la culture de la stévia ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , plante , jardin

Vous avez déjà dû entendre parler de la stévia (Stevia rebaudiana), reconnue pour son pouvoir sucrant. Sachez que vous pouvez cultiver cette plante tropicale aromatique, originaire d'Amérique du Sud. Vivace, vous pourrez la cultiver dedans-dehors et la conserver longtemps.

Cela vous intéressera aussi

Assez facile à cultiver au jardin ou sur le rebord d'une fenêtre, tentez l'expérience de cultiver de la stévia qui ne contient aucune calorie et détient un pouvoir sucrant 100 à 300 fois plus que le sucre traditionnel.

Les secrets pour avoir de la stévia chez soi

  • Un bon drainage

En France, la stévia est majoritairement cultivée en pot. Pensez à la couche de drainage dans le fond du pot avec des graviers ou bien des billes d'argile afin que les excès d'eau ne stagnent pas. La stévia ne supporte pas d'avoir les racines continuellement dans l'humidité.

  • Une bonne exposition

Préférez un emplacement lumineux, sans soleil direct qui risquerait de brûler le feuillage. La stévia peut passer un séjour estival dehors, à l'abri des vents. Cependant, il faudra la rentrer à l'abri car elle n'est pas rustique et son feuillage craint des températures en dessous de -5 °C.

  • Une température idéale

Vivace et cultivée à l'extérieur dans son pays d'origine, préférez la cultiver en pot que vous conserverez entre 15 et 25 °C toute l'année, avec des sorties estivales au jardin. Évitez les écarts de température pour la conserver plus longtemps.

  • Un apport d’eau ajusté

La stévia demande des apports d’eau réguliers pendant la belle saison. Attendez que la terre soit sèche avant d'arroser car les excès risquent de faire pourrir ses racines. Vous pouvez pailler la surface du pied afin de limiter l'évaporation et limiter les arrosages.

  • Une taille contrôlée

Afin de bénéficier de feuilles en nombre illimité, coupez les boutons floraux qui apparaissent. Pincez-les simplement entre l'ongle du pouce et de l'index. Si vous souhaitez profiter de la floraison, ce sera au détriment de la production de feuilles.

  • Une terre enrichie

La stévia apprécie une terre fertile pour bien se développer. Plantée dans un terreau horticole, apportez un engrais à dissolution lente dès le printemps pour soutenir la production de feuilles. Préférez un engrais le moins dosé possible en azote car il diminue le pouvoir sucrant de la stévia.

Feuilles de stévia au pouvoir sucrant. © Swapan, Adobe Stock

Comment utiliser les feuilles de la stévia ?

Au fur et à mesure de vos besoins, cueillez quelques feuilles fraîches de stévia. Ciselées, elles sucreront une salade de fruits estivale ou bien une boisson fraîcheur.

Vous pouvez aussi faire sécher les feuilles en les cueillant en fin d'été et en les broyant en poudre. C'est le meilleur moment pour la récolte car les feuilles sont gorgées de stévioside, composé chimique à la saveur sucrée. Conservez cette poudre dans une boîte hermétique opaque afin d'en avoir toujours à portée de main. Utilisez-la comme édulcorant pour sucrer une tisane, un dessert fruité, une confiture ou bien une pâtisserie mais sans excès car une cuillerée à café de poudre de stévia correspond à environ 200 g de sucre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !