Une plantation d'hortensia réussie pour avoir une belle floraison. © Daderot, Domaine Public
Maison

Hortensia : 8 questions-réponses pour réussir la plantation

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , fleurs

Quel bonheur de profiter de la longue floraison des hortensias qui dure du mois de juin jusqu'aux derniers jours de l'automne. À petites ou grosses têtes, plates ou rondes, bleu à rose en passant par blanc, les variétés d'hortensia offrent un large panel aux jardiniers. Une fois la variété choisie, comment le planter ? Voici quelques conseils précieux pour réussir l'installation d'un hortensia.

Cela vous intéressera aussi

Qu'il soit planté en pleine terre ou bien en pot, l'hortensia va garantir des mois de floraison. Comment bien le planter pour en profiter le plus longtemps possible ?

Hortensia : quand le planter ?

Comme beaucoup d'arbustes, l'hortensia se plante en automne, de septembre à octobre, pour favoriser une bonne reprise avant de fleurir dès le printemps prochain. Pour les retardataires, vous pouvez aussi planter un hortensia au début du printemps, une fois les gelées passées.

Hortensia : dans quel pot le planter ?

Si vous plantez cet arbuste dans un pot, veillez qu'il ne soit pas trop à l'étroit. Privilégiez un pot large et grand, entre 1,5 et 2 fois plus grand que la motte achetée. Veillez à la présence de trous de drainage pour que le surplus d'eau puisse s'évacuer.

Hortensia : à quel endroit le planter ?

La grande majorité des hortensias apprécie la mi-ombre et l'ombre, même si certaines variétés vont se plaire au soleil. Renseignez-vous sur les conditions de culture de la variété avant d'en faire l'acquisition. Évitez le soleil cuisant qui risquerait de provoquer des brûlures et l'hortensia aura tendance à végéter.

Plantation : démêler et préparer la motte de l'hortensia. © ajlatan, Adobe Stock

Hortensia : dans quel substrat le planter ?

L'hortensia apprécie d'être planté dans un sol riche en humus, frais et légèrement acide. Dans un sol pauvre, ajoutez des sacs de terre de bruyère et du compost pour recréer un substrat idéal aux hortensias.

Hortensia : comment préparer la motte à la plantation ?

Positionnez l'hortensia dans une bassine remplie d'eau de pluie et le faire tremper jusqu'à l'absence de bulles d'air dans l'eau. Ainsi, vous allez humidifier la motte et les racines, ce qui favorise une bonne reprise. Avec un sécateur, démêlez les racines et coupez légèrement les plus longues. Placez la motte dans le trou de plantation en veillant à laisser le collet en surface, une fois le trou rebouché. Dans un pot, vous devrez mettre une couche de drainage dans le fond du contenant avant de le planter.

Hortensia : engrais ou pas à la plantation ?

Il est recommandé d'apporter un engrais dans le mélange de plantation, afin de booster la reprise. De la corne torréfiée, du sang séché, un mélange des deux prêt à l'emploi ou un engrais spécial hortensias (Hydrangea) feront l'affaire !

Hortensia : quel apport d’eau à la plantation ?

Une fois l'hortensia planté, dessinez une cuvette autour du pied. Arrosez copieusement la première année, surtout en période de sécheresse passagère. Pour un hortensia en pot, veillez à ce que la terre ne soit pas complètement sèche. La culture en contenant demande plus d'apports d'eau. Dans les deux cas, paillez la surface pour limiter les apports d'eau, conserver un sol humide et éviter l'évaporation.

Hortensia : quelle distance entre plusieurs sujets ?

L'hortensia est typiquement un arbuste qui peut se planter en sujet isolé ou bien en groupe pour accentuer l'effet de surprise avec une explosion de fleurs. Laissez une distance de 80 centimètres à 1,50 mètre entre chaque hortensia, en prenant soin de les planter en quinconce pour éviter l'effet rectiligne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !