Tulipes pourpre. © MabelAmber, Pixabay, DP
Maison

En hiver, les plantes bulbeuses peuvent-elles rester en terre  ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , plantes à bulbes , fleurs

Certaines plantes poussent à partir d'un bulbe, comme par exemple la tulipe. Ces végétaux fleurissent au printemps et d'autres en été. Leur floraison terminée, vous pouvez avoir intérêt à retirer leur oignon de terre afin d'en assurer une bonne hibernation, cela pour les replanter au printemps ou en été.

Quand viennent les premiers frimas, vaut-il mieux retirer vos bulbes de terre ? La réponse est qu'il est recommandé d'attendre que le feuillage de vos plantes bulbeuses ait bien jauni avant d'en déterrer l'oignon. Ne pas respecter cette précaution conduirait vos bulbes à ne pas disposer d'assez de réserves pour refleurir l'année suivante. Mais ce délai d'attente risque de donner à vos massifs un aspect parfois assez désolant ! Pour éviter cela, une solution va consister à libérer la place pour y replanter quelques espèces florales annuelles ou vivaces.

Choisissez pour cela un endroit reculé de votre jardin, où vos plantes bulbeuses pourront continuer à jaunir. Creusez une tranchée assez longue pour accueillir tous vos sujets. Déterrez vos bulbes sans enlever ni les feuilles ni les racines. L'idéal sera de les déplanter en motte, si vous ne craignez pas de démunir de terre vos massifs. Arrosez régulièrement cette culture d'attente. Un tel traitement s'applique aussi, bien sûr, aux bulbes provenant de vos pots et jardinières. 

Narcisses. © NickyPe, Pixabay, DP

Où entreposer les bulbes défleuris après avoir été déterrés ?

Il va falloir sortir vos  bulbes de terre avec une fourche bêche, en prenant la précaution de bien l'enfoncer au large de la plante. Nettoyez ensuite vos oignons à l'eau et éliminez leurs parties détériorées lors de l'arrachage. Laissez-les sécher avant de les entreposer. Sélectionnez les plus gros et les plus beaux et, ensuite, débarrassez-les des éventuels petits bulbes qui poussent autour.

Posez vos oignons dans une caissette, sur du papier-journal ou sur un lit de sciure de bois, cela pour éviter l'humidité. Laissez surtout le tout sans couvercle pour permettre une bonne aération, ce qui évitera l'apparition de maladies. Saupoudrez l'ensemble contre les maladies et les pourritures avec un produit que vous trouverez dans le commerce. Enfin, n'oubliez pas d'étiqueter vos caissettes de façon à vous rappeler, le moment venu, où se trouvent vos différentes variétés, surtout si vous êtes un perpétuel distrait !

Quelles sont les plantes bulbeuses qui peuvent rester enfouies ?

Les narcisses et surtout les petits oignons (muscari, Anémone blanda, Scille de Sibérie, crocus, aconit d'hiver, tulipe botanique, etc.) gagneront à rester en place. Abandonnés à eux-mêmes, ils proliféreront d'année en année en donnant à votre jardin une note plus naturelle. Après leur floraison, il vous suffira de couper leurs tiges florales et de conserver leur feuillage pour que les bulbes reconstituent leurs réserves. Mais attention : il vaudra mieux quand même, en fin de printemps, déterrer certaines espèces, comme le narcisse, tous les trois ans et les remettre en terre à un autre endroit, en début d’hiver.

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !