Il est assez facile de multiplier la bigogne, une plante grimpante, ligneuse à vrilles, ici à fleurs rouge vermillon. © Photo Feats, Adobe Stock
Maison

La bignone peut-elle se multiplier facilement ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , bigogne , arbuste
 

Rouge, orange ou jaune, la bignone est une plante grimpante ligneuse à vrilles qui a besoin d'une exposition ensoleillée pour une bonne floraison. Si le printemps est la saison idéale pour la tailler, l'été se prête à sa multiplication.

La bignone est une superbe plante grimpante, à floraison estivale et pouvant atteindre 10 mètres de hauteur. Ses clochettes jaunes, rouges ou de coloris orangé ou rose, sont de toute beauté ! Cet arbuste est capable de s'accrocher tout seul à un mur, grâce à ses racines crampons et à ses vrilles. Ce végétal n'est pas difficile en ce qui concerne la nature du sol. Seuls les excès de calcaire et d'humidité lui sont nocifs, une situation que vous pourrez corriger avant d'effectuer votre plantation.

Profitez de l'été pour multiplier la bignone. © Michel Caron

Culture et multiplication de la bignone

Sachez en tout cas qu'une terre assez pauvre obligera votre sujet à diminuer sa vigueur et à fleurir davantage. Choisissez une exposition ensoleillée, gage d'une bonne floraison. La bignone adore avoir le pied à l'ombre, à protéger en hiver avec un buisson bas ou une tuile inclinée, et la tête au soleil. Les premières années, bêchez superficiellement autour de votre plante, en plein cœur de l'hiver, afin d'enfouir du terreau et un peu d'engrais. En fin d'été, modérez vos arrosages.

Vous allez pouvoir multiplier vous-même cette espèce. En été, prélevez des extrémités de 15 cm de longueur, en prenant garde qu'il y ait bien la présence d'un œil. Supprimez les feuilles de la base et gardez celles du haut. Recouvrez la plaie de poudre d'hormone d'enracinement et placez chaque bouture dans un godet garni de terreau et de sable. Placez votre culture à l'ombre en l'arrosant régulièrement, puis sous châssis pendant l'hiver. Vous planterez vos nouveaux pieds au printemps suivant. Le marcottage de cet arbuste est également intéressant.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !