Une soudure à l’arc permet l'assemblage deux pièces métalliques par la fusion d’un métal d’apport constitué d’une électrode enrobée.© UIMM La Fabrique de l’Avenir
Maison

Comment faire une soudure à l’arc ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , Outillage , Métallerie

La soudure à l'arc permet d'assembler deux pièces métalliques par la fusion d'un métal d'apport constitué d'une électrode enrobée. La très forte chaleur nécessaire au soudage s'obtient en créant un arc électrique, d'où le nom du procédé, entre l'électrode et les pièces à souder. 

Le soudage à l'arc à l'électrode enrobée, ou à la baguette, est adapté à l'acier, au fer et à la fonte. Il s'effectue avec un poste à souder MMA (Manuel Metal Arc). Le rôle du générateur est de délivrer un courant de faible tension (45 à 50 volts) mais de forte intensité (40 à 170 ampères en moyenne) pour créer l'arc l’électrique. Les électrodes sont disponibles en différents diamètres, qui déterminent l'épaisseur des pièces à souder et l'intensité requise. À titre de repère, la plus petite taille d'électrode (Ø 1,60 mm) permet de souder des pièces épaisses de 2 mm environ avec une intensité de 50 A. 

Soudure à l'arc : l’équipement de base indispensable

Un poste à souder traditionnel, de type transformateur électrique, délive un courant alternatif (AC) qui provoque des ruptures d'arc pénalisantes. Un modèle onduleur, à courant continu (CC ou DC, pour Direct Current), facilite la soudure à l'arc en supprimant cet inconvénient. L'arc créé assure une fusion optimale des électrodes, quel que soit le type : à enrobage acide, basique, rutile... 

 Le poste onduleur, ou Inverter, intègre une régulation électronique. Il représente la dernière génération de sa famille d’appareils. © Outillage Francilien

Le poste est livré avec son câble d'alimentation électrique (230 V ou 400 V) et deux cordons : l'un équipé d'une pince porte-électrode, l'autre d'une pince de masse. Un masque de soudeur, un tablier et une paire de gants en cuir épais constituent des protections indispensables. Prévoyez en complément un marteau à piquer, une brosse métallique et une lime ou une meuleuse équipée d'un disque à métaux. 

Le soudage, étape par étape

Pour réaliser une soudure à l'arc, les pièces à assembler doivent être propres et sèches. 

1. Frottez-les à la brosse métallique afin de les débarrasser des traces de peinture ou de rouille. Si besoin, dégraissez-les avec un chiffon imbibé d'acétone ou de substitut de trichloréthylène. 

2. Fixez sur le porte-électrode une baguette du diamètre correspondant à l'épaisseur des pièces à assembler (voir tableau ci-dessous). Assurez-vous qu'elle est bien serrée.

Rapports courants des épaisseurs à souder en fonction de la taille des électrodes et de l’intensité de l’arc électrique. © Futura Maison

3. Connectez les câbles au poste en respectant les pôles : « moins » pour la masse, « plus » pour le porte-électrode.

4. Alignez bien les deux pièces à souder, en les espaçant légèrement, et fixez la pince de masse sur l'une d'elles.

5. Allumez le poste et réglez l'intensité de soudage en fonction du diamètre de l'électrode. 

6. Le visage protégé par le masque, frottez le bout de la baguette sur la ligne de jonction pour amorcer l'arc électrique

7. Dès que des étincelles se produisent, éloignez la baguette de 3 à 4 mm. L'arc est établi et vous pouvez maintenant déplacer lentement la baguette, pour réaliser le cordon. 

Légende de l'imLe soudage s’effectue en tirant l’électrode vers soi, non « en poussant ». C’est le court-circuit provoqué par la pince de masse qui permet de créer l’arc électrique. © Weld Team

8. La température de fusion dépasse les 3500 °C. Un tel dégagement de chaleur réduit peu à peu la longueur de l'électrode et l'on doit abaisser la main au fur et à mesure du soudage.

9. Une fois la soudure refroidie, piquez le cordon au marteau pour éliminer la croûte noirâtre (le laitier) qui s'est formée. 

10. Frottez à la brosse métallique, puis égalisez la soudure à la lime ou à la meuleuse. 

  • Lors du soudage, il fait s'efforcer de maintenir l’électrode inclinée suivant un angle d’environ 60° par rapport à la ligne de soudure. 
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !