Au sol ou sur les murs, la technique du pochoir est un art à part entière. Une technique qui a également investi les intérieurs. ©romankrykh / Adobe Stock
Maison

Pochoir : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Bricolage , décoration , Pochoirs

Utilisée depuis la nuit des temps, la technique du pochoir permet de représenter n'importe quel sujet (lettre, silhouette, graffiti...) à l'aide d'un support évidé selon la forme choisie, d'une brosse ou d'une bombe de peinture. Un pochoir peut -être en carton, bois, métal ou encore en pvc...

Le pochoir : une technique ancestrale

Les prémisses de la technique du pochoir datent de la préhistoire. En effet, les homme préhistoriques posaient leur mains sur les parois de leur grotte, puis soufflaient des pigments de couleur laissant ainsi apparaître le contour de ces dernières. Toutefois, c'est avec l'apparition du papier que la technique du pochoir débute véritablement. Utilisée en Chine pour coloriser les gravures sur bois puis au Japon, elle est très largement utilisée pour décorer les étoffes en coton, lin, soie (katazome). Arrivé en occident au moyen-âge, le pochoir est employé pour décorer les églises (romanes, gothiques) et dans la réalisation d'enluminures. A la fin de cette période, ce procédé est utilisé pour illustrer des cartes à jouer en bois, dans la décoration de revêtements muraux en papier ou encore sur le mobilier. Les siècles suivants voient le pochoir investir les murs des habitations, avant d'être supplanté à la fin du XIXe siècle par le papier peint. 

Le pochoir de nos jours

Technique de décoration populaire, le pochoir a traversé les époques grâce à deux courants artistiques : l'art nouveau puis le « street art ». Depuis les années 80, cet art urbain a vu des artistes comme Blek le rat (précurseur dans ce domaine), Jef Aérosol, Bansky, BTBoy... illustrent les murs des plus grandes villes.

La technique du pochoir a été largement utilisée par de nombreux artistes tels que Bansky dont les œuvres mélangent humour et slogan. ©FJ Medrano / Adobe Stock

La fabrication du pochoir

Photo, chiffre ou lettrage, nombre de sites spécialisés proposent des pochoirs prêts à l'emploi. Toutefois, il est possible de réaliser soi-même des pochoirs personnalisés à partir d'une photo préalablement postérisée. Si l'on souhaite réutiliser un pochoir, il est conseillé d'utiliser un support épais comme une feuille de carton 700 gr ou une chute de bois de 1 mm d'épaisseur... Pour les pochoirs à usage unique, une feuille de rhodoïd suffit. Selon la nature du support, la découpe de la forme s'effectue à l'aide d'une scie à chantourner, d'un cutter ou d'un scalpel. Il suffit d'être méticuleux et surtout d'utiliser des lames neuves pour que la coupe soit parfaite.

Enfin, pour réaliser la mise en couleur, un minimum d'équipement est nécessaire :

  • brosse à pocher,
  • rouleau,
  • tampon mousse,
  • chiffon.

Pour la peinture, tout dépend du support et de l'effet recherché : peinture liquide, en bâton ou en bombe ou encore de cire.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !