Planète

Ovovivipare

DéfinitionClassé sous :zoologie , ovovivipare , ovipare
Les raies manta Manta birostris sont ovovivipares. Une échographie a été réalisée en 2012 sur une raie capturée par accident. Un jeune vivait à l'intérieur de sa mère. Il s'oxygénait en faisant circuler le liquide intra-utérin sur ses branchies grâce aux mouvements actifs de sa bouche. © Jon Hanson, Flickr, CC by-sa 2.0

Les œufs des espèces ovovivipares sont incubés et éclosent dans le ventre de la femelle, à l'intérieur de son tractus génital ou au sein de sacs d'incubation. L'embryon se nourrit des réserves nutritives incluses dans l'œuf, il n'y a donc pas d'échange avec la mère.

Exemples et avantages des animaux ovovivipares

L'ovoviviparité se rencontre chez plusieurs espèces de poissons (guppys et raies), de reptiles (orvets) et même chez des invertébrés (certains gastéropodes, par exemple). La majorité des espèces appartenant à ces groupes sont cependant ovipares, c'est-à-dire qu'elles pondent des œufs.

Ce mode de reproduction permet de mieux protéger les petits et de les libérer dans l'environnement à un stade de développement plus avancé.