Psikharpax, le robot-rat, est équipé de plusieurs systèmes sensoriels, dont des vibrissesvibrisses, les « couteaux suisses » des rats. Ces derniers les utilisent pour trouver et distinguer de la nourriture, discriminer des texturestextures plus ou moins rugueuses, reconnaître des objets, estimer la vitessevitesse du ventvent, estimer la vitesse de leur propre déplacement, percevoir les ondes sonoresondes sonores, se maintenir hors de l'eau en nageant, courtiser un partenaire, s'orienter dans un environnement inconnu, jauger la taille d'un orifice avant de s'y engouffrer ou la longueur d'un petit fossé avant de le franchir.

© Christophe Grand, Steve Nguyen et Patrick Pirim, LIP6, ISIR & BVS