Au laboratoire Polypedal à Berkeley, des chercheurs ont utilisé les principes locomoteurs des cafards pour concevoir la série des Sprawls, les plus véloces des robots hexapodeshexapodes. Ils sont néanmoins encore dix fois moins rapides que leurs modèles, les cafards, qui se déplacent de cinquante fois la longueur de leur corps par seconde !

© Mark R. Cutkosky, Stanford University Center for Design Research