Tech

Le projet CORRIDOR : améliorer les communications dans le train

Dossier - L’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
DossierClassé sous :télécoms , téléphone portable , histoire du téléphone portable

-

Le téléphone portable est devenu un objet du quotidien. D'ailleurs, certains n’imaginent plus leur vie sans smartphone. L’émergence de la téléphonie dite « mobile » a été une véritable révolution technologique et une évolution majeure dans la vie des consommateurs qui sont, pour la plupart, connectés en permanence. Retour sur l'histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours.

  
DossiersL’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
 

Le projet CORRIDOR expérimente de nouvelles techniques pour améliorer les communications de téléphonie mobile (le débit et la fiabilité) dans les trains.

Dans le cadre du projet CORRIDOR, en partenariat avec IFSTTAR et la SNCF notamment, un train à grande vitesse IRIS320 est utilisé pour les expérimentations dans les environs de Chartres. Un relais expérimental est placé dans une des rames d'un train et un autre relais le long des voies pour permettre d'améliorer le réseau et les conditions d'usage du téléphone.

Dans le cadre du projet CORRIDOR, en partenariat avec IFSTTAR et la SNCF notamment, un train à grande vitesse IRIS320 est utilisé pour les expérimentations dans les environs de Chartres. © ignis GFDL,cc-by-sa-2.5,2.0,1.0

Les stations relais ont été réalisées par l'équipe de recherche d'EURECOM et sont capables d'émettre et recevoir des signaux dans différentes bandes de fréquences, 800 MHz et 2.6 GHz. Les expérimentations consistent à communiquer entre les deux relais et ce à grande vitesse, autour de 300 km/h.

Une station relais expérimentale a été placée à proximité des voies ferrées de la SNCF. © DR

Une partie de l'équipe de recherche travaille dans le train et l'autre partie attend le long des voies, autour du relais, avec les fameux gilets orange. L'expérimentation dure environ une minute. Pendant ce temps, les signaux radiofréquences qui sont échangés entre les deux relais sont enregistrés. L'enregistrement correspond à plusieurs téraoctets de données, ce qui prendra pas moins d'une année à exploiter !