Tech

Radiocom 2000, premier réseau français de téléphonie mobile

Dossier - L’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
DossierClassé sous :télécoms , téléphone portable , histoire du téléphone portable

-

Le téléphone portable est devenu un objet du quotidien. D'ailleurs, certains n’imaginent plus leur vie sans smartphone. L’émergence de la téléphonie dite « mobile » a été une véritable révolution technologique et une évolution majeure dans la vie des consommateurs qui sont, pour la plupart, connectés en permanence. Retour sur l'histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours.

  
DossiersL’histoire du téléphone portable, des années 80 à nos jours
 

L'histoire du téléphone portable est assez simple à décrire, à chaque décennie sa génération : la 1G dans les années 80 (avec le réseau Radiocom 2000), la 2G dans les années 90 (avec l'apparition du GSM), la 3G pour les années 2000 (avec l'avènement de l'UMTS). Zoom sur Radiocom 2000, premier réseau français de téléphonie mobile.

Contrairement à une idée reçue, le passage d'une génération à une autre ne s'accélère pas. Il est plutôt d'une durée constante. Il y a plusieurs raisons à ce phénomène : d'une part la complexité des systèmes augmente exponentiellement d'une génération à une autre et d'autre part chaque génération nécessite l'installation d'antennes relais spécifiques. Cette opération, appelée « déploiement », prend du temps, de une à plusieurs années. Il faut enfin qu'une génération soit utilisée un certain temps, quelques années au moins, pour que le déploiement soit rentabilisé. Chaque génération finance ainsi la suivante, les revenus de la 2G/3G ayant par exemple financés la 4G.

Les années 80 et les premiers téléphones mobiles

L'idée de pouvoir communiquer tout en se déplaçant est assez ancienne, puisqu'elle remonte à la fin du XIXe siècle avec les travaux de Marconi. Cette idée est tout d'abord appliquée au télégraphe sans fil dans la marine, pour des applications civiles (émission de signaux de détresse) ou militaires (communications avec les bâtiments de guerre en pleine mer, à partir de la Première guerre mondiale). Il faut cependant attendre le début des années 80 pour voir apparaître les premiers véritables téléphones sans fil.

Le Mobira Talkman de Nokia est sorti en 1984. Il n'est pas tout à fait portable (en dépit de sa poignée) mais mobile, notamment parce qu'il se transporte facilement en voiture. © Nokia

Ainsi, c'est en 1986 qu'est créé le premier réseau français de téléphonie mobile sous la dénomination de Radiocom 2000 (2000 en évocation de l'an 2000, car il ne faut pas oublier qu'à cette époque, l'évocation de l'an 2000 dans les produits commerciaux faisait très « futuriste »). Il est classé dans la catégorie des mobiles de première génération (1G). Le téléphone est plus portatif que portable, puisque souvent installé dans les voitures.

Le réseau 1G

Le réseau 1G est l'ancêtre des réseaux actuels et en comprend les principales caractéristiques. En effet, La liaison (téléphonique) entre le radiotéléphone et le réseau téléphonique est réalisé par l'intermédiaire d'un relai. Chaque relai couvre une zone géographique appelée « cellule ». C'est pourquoi on parle parfois de réseaux « cellulaires ». Lorsqu'un mobile sort d'une cellule, il peut « s'inscrire » sur la cellule adjacente. Lors du lancement du Radiocom 2000, la communication était perdue lorsque le mobile sortait de la cellule d'inscription précédant l'appel. L'ajout de la fonction de « hand over » permet de continuer la communication en changeant de zone de couverture.

Le Visiophone de Matra, de 1970, est l'un des premiers appareils permettant la visiophonie. © Rama, CC by-sa 2.0

Cette dernière évolution technique a coûté le rapatriement de tous les mobiles pour mettre à jour le logiciel de gestion du mobile ! En 1988, le réseau Radiocom 2000 compte jusqu'à 60.000 abonnés et plus de 90 % des appareils sont installés à bord de véhicules. Son utilisation est avant tout professionnelle et on est très loin d'un phénomène de masse. Son abandon au profit exclusif de la norme GSM est fait en l'an 2000.