Tech

L'illimité commence à se généraliser dans la téléphonie mobile

ActualitéClassé sous :Tech , téléphonie mobile , illimité

-

Les télécoms vivent une révolution tarifaire. Avec l'introduction des nouveaux réseaux "haut débit mobile", les opérateurs cellulaires sont en train d'abandonner progressivement la facturation à la minute ou à l'octet au profit de nouveaux forfaits illimités. Il serait temps !

Voix illimitée

La voix illimitée n'a d'ailleurs pas attendu les nouveaux réseaux puisque des opérateurs comme SFR proposent depuis déjà quelques années des formules illimitées "soir et week end". Le concept a également séduit des opérateurs virtuels comme M6 Mobile by Orange avec une formule limitant toutefois les appels illimités aux soirées et aux seuls abonnés M6 ou Orange.

Mais c'est bien évidemment l'introduction de la 3G, ces nouveaux réseaux cellulaires pourtant pensés pour l'internet mobile, qui signent la généralisation de l'illimité sur la voix avec par exemple les nouveaux forfaits Orange Intense 3G.

Data illimitée

En dehors d'un timide forfait WAP illimité introduit par Orange il y a déjà plus de deux ans, les données sont longtemps restées dans une logique de facturation au volume transféré ou à la durée, les opérateurs expliquant que l'illimité était impossible sur des réseaux cellulaires. Pourtant, à mesure que le haut débit mobile se développe, les offres commencent à évoluer.

Toujours dans le cadre de ses forfaits "Intense", Orange offre par exemple à ses clients la possibilité de regarder la télévision de manière illimitée sur un mobile 3G le week-end. En attendant l'ouverture de son propre réseau 3G et après avoir divisé par plus de 50 le prix du kilo octet depuis 2002, Bouygues Telecom a également décidé d'offrir un accès data EDGE illimité à ses clients i-mode, démocratisant considérablement l'usage de la messagerie ou de la navigation WAP ou i-mode.

Le modèle de l'ADSL

Tout comme les télécommunications fixes, généralisant avec l'ADSL le concept de forfaits illimités pour accéder à Internet ou téléphoner, les opérateurs se dirigent lentement mais sûrement vers des formules équivalentes pour leurs réseaux mobiles, pour le plus grand bonheur de leurs consommateurs, mais certainement pas celui de leurs actionnaires qui vont devoir poursuivre les investissements dans les infrastructures pour satisfaire les besoins de leurs abonnés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi