René Dagron, photographe et inventeur français, est le premier à breveter le procédé de microfilm, le 21 juin 1859, qui enregistre des données analogiques puis numériques. © Ianaré Sévi, CC BY-SA 2.5, Wikimedia Commons

Tech

Microfilm

DéfinitionClassé sous :technologie , Invention , microfilm

Le microfilm est un support de stockage analogique reconstituant des documents comme des périodiques, des livres, des dessins techniques, etc.

Mise au point du microfilm

Le brevet est déposé le 21 juin 1859 par le photographe et inventeur français René Dagron. Dès 1839, l'anglais John Benjamin Dancer est le premier à réaliser des microphotographies à partir du procédé du daguerréotype. René Dagron continue ses recherches et présente, en 1867, ses « micropoints », véritables photographies minuscules fixées sur un support transparent. Leur lecture nécessite l'usage du microscope de Stanhope, grossissant entre 300 et 400 fois.

La version du microfilm conçue pour la stricte reproduction documentaire naît en 1937, grâce aux fabricants Kodak, Agfa et Dupont. Ils parviennent à créer des émulsions orthochromatiques stables, destinées à l'archivage. Pour le support, l'arrivée en 1955 de film polyester est révolutionnaire. Il admet des propriétés essentielles pour les sauvegardes : stabilité chimique, constitution solide, qualité de résistance à l'abrasion, durée de vie millénaire. Le film polyester se substitue au film acétate.

Utilisation du microfilm

Actuellement, le microfilm constitue le support d'archivage le plus sécurisant. Le meilleur film de conservation reste le gélatino-argentique, spécifique de l'ISO 4331 ou de l'ISO 4332. Les normes décrivent les propriétés physiques de ces films sur support en polyester. Le microfilm est doté de plusieurs strates en coupe : une première couche antiabrasion, une couche sensible de l'émulsion, un substratum qui permet l'adhérence au support, le support en lui-même et une dernière couche dite antihalo. Enfin, pour microfilmer, il faut photographier le document avec un appareil photo argentique, déposer la pellicule dans un endroit opaque puis procéder au développement des clichés. 

Cela vous intéressera aussi