Planète

Stockage du CO2 par injection dans le sous-sol marin

ActualitéClassé sous :Terre , CO2 , gaz

-

Le CO2 est le principal gaz à effet de serre et son impact sur le réchauffement climatique est jugé très important. Afin d'en limiter les quantités émises ou présentes dans l'atmosphère, plusieurs solutions sont envisagées, au premier rang desquelles se trouve la séquestration géologique.

Elle consiste, après avoir récupéré du CO2 au niveau des principales sources d'émissions industrielles, à injecter celui-ci dans des formations géologiques, où il pourrait être stocké en grandes quantités pour, en théorie, plusieurs milliers voire millions d'années. Parmi les sites de stockage envisagés, le milieu aquifère profond suscite un grand intérêt.

C'est dans ce contexte qu'ont été menés les projets SACS (Saline Aquifer CO2 Storage) et CO2STORE, qui ont permis de démontrer, sur le site pilote de Sleipner en Norvège, la validité du concept de séquestration du CO2 en milieu aquifère salin, et de tester des méthodes de surveillance.

Par ailleurs, des modèles de migration du CO2 ont pu être établis, et un manuel "de bonnes pratiques", véritable guide pour toutes les futures opérations de stockage en milieu aquifère profond, a été rédigé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi