Le Volkswagen e-Bulli conçu sur la base d’un combi T1 Samba Bus de 1966. © Volkswagen

Tech

Le mythique combi de Volkswagen est disponible en version électrique

ActualitéClassé sous :voiture électrique , VolksWagen I.D. , Volkswagen

Après la Coccinelle, Volkswagen a de nouveau collaboré avec le préparateur eClassics pour s'attaquer à son autre grand mythe : le combi. Résultat, un T1 Samba Bus de 1966 abandonne son moteur essence pour passer au 100 % électrique. Le résultat est très séduisant mais il va falloir casser son compte en banque.

C'est sans doute la synthèse dont rêvaient nombre de fans du combi VW sensibles à la cause environnementale. Sur la base d'un T1 Samba Bus de 1966, Volkswagen a remplacé le bloc moteur/boîte de vitesse par un groupe motopropulseur électrique qui équipe les nouveaux modèles de la marque. Le résultat, c'est le VW e-Bulli qui a été modifié en partenariat avec l'entreprise allemande eClassics spécialisée dans le rétrofit électrique, une pratique qui vient de recevoir l'aval réglementaire en France. Rappelons que Volkswagen a déjà travaillé avec eClassics sur un kit de conversion électrique pour sa mythique Coccinelle.

Culte oblige, l'esthétique générale du T1 Samba Bus n'a pas été modifiée. On notera seulement l'intégration d'un sélecteur P, R, N et D/B dans une console centrale entre les deux sièges et la présence de phares Led. Pour le reste, l'ambiance des seventies est bien là. Sous le capot, le moteur thermique quatre cylindres de 44 ch a été remplacé par un moteur électrique 61 kW équivalent à 83 ch. Volkswagen précise que son couple de 212 Nm est deux fois plus élevé que celui du moteur d'origine. La vitesse maximale est donnée pour 130 km/h contre 105 km/h précédemment.

Seule concession à la modernité visible, le sélecteur de vitesse. © Volkswagen

Plus de 200 km d’autonomie

La batterie lithium-ion 45 kWh devrait offrir une autonomie supérieure à 200 km, dixit Volkswagen. Le connecteur combo CCS, habilement dissimulé derrière la plaque d'immatriculation arrière, est compatible avec la charge rapide 50 kW. 80 % de l'autonomie peuvent être restaurés en 40 minutes de charge.

Venons-en maintenant à la chose qui fâche : le prix. eClassics propose aux propriétaires de T1 de passer à l'électrique moyennant 64.900 euros. Sachant que la cote d'un T1 Samba de cette époque oscille entre 50.000 et plus de 100.00 euros, la note finale risque d'être très salée !

Pour en savoir plus

Volkswagen Type 20 : le combi VW rétro-futuriste

Article de Marc Zaffagni, le 04/07/2019

Converti à l'électrique, suspension active développée par Porsche, reconnaissance faciale... Volkswagen s'est amusé à métamorphoser un combi VW de 1962 en mêlant habilement passé et futur.

C'est peu de dire que le combi Volkswagen est une icône. Les passionnés se les arrachent à prix d'or, tantôt pour les personnaliser de toutes les façons imaginables, tantôt pour les laisser « dans leur jus ». Alors, quand le constructeur allemand propose sa propre réinterprétation du bon vieux combi VW, on peut parler d'événement. Pour célébrer l'inauguration de son nouveau centre d'ingénierie et d'innovation basé en Californie (États-Unis), Volkswagen a converti un combi de 1962 à la propulsion électrique et l'a bardé de fonctionnalités high-tech.

Pour la motorisation de son concept « Type 20 », le constructeur allemand a opté pour un moteur électrique de 120 chevaux qui délivre 234 Nm de couple. Le tout est alimenté par une batterie 10 kWh. L'autonomie n'est pas précisée. Jusque-là, rien de spectaculaire. Mais les choses deviennent plus alléchantes avec la suspension pneumatique active signée Porsche qui ajuste la hauteur de caisse via un logiciel. À l'approche du conducteur, le VW Type 20 se réhausse.

Le combi VW Type 20 de Volkswagen est une belle réussite. © Volkswagen

En attendant l’ID.Buzz

Pour monter à bord, il faut utiliser le système de reconnaissance faciale intégré dans la deuxième fenêtre côté conducteur. À l'intérieur, un assistant virtuel à commande vocale pourra s'acquitter d'un certain nombre de tâches. Comme on peut s'y attendre, le tableau de bord hérite d'un système d'info divertissement avec un large écran à affichage holographique visible sans utiliser de lunettes spéciales. Côté style, Volkswagen a travaillé avec le logiciel Autodesk de conception générative (travail combiné d'un ingénieur et d'algorithmes) pour créer les jantes, les rétroviseurs extérieurs et les éléments de support des banquettes intérieures inspirées de formes organiques.

Pour le reste, le combi conserve son authenticité. Un mariage très réussi entre le passé et le futur qui plaira sans doute à certains amateurs. À voir cette création, on est impatient de découvrir ce que donnera le modèle de série du concept ID.Buzz, la version électrique revue et corrigée du combi dont la commercialisation devrait intervenir vers 2022.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi