La voiture de course électrique ID R Pikes Peak de Volkswagen. © Volkswagen

Tech

Volkswagen ID R Pikes Peak : record historique pour la voiture électrique

ActualitéClassé sous :voiture électrique , voiture , Volkswagen

Le prototype de voiture électrique aligné par Volkswagen pour la course de côte de Pikes Peak a explosé le record absolu de 16 secondes. Une performance impressionnante et une première victoire historique en compétition face aux voitures à moteur thermique.

19,9 kilomètres, 156 virages, une seule tentative : telles sont les conditions drastiques de la course de côte de Pikes Peak qui se déroule chaque année dans le Colorado (États-Unis) depuis 1916. L'édition 2018 restera dans les annales à plus d'un titre. Tout d'abord, parce que l'ID R Pikes Peak alignée par Volkswagen et pilotée par le Français Romain Dumas a littéralement atomisé le record absolu avec un temps de 7 minutes 57 secondes et 148 centièmes. C'est 16 secondes de moins que le précédent record établi en 2013 par un autre Français, le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb.

Un tel écart est un véritable gouffre en sport automobile. Et la victoire est aussi hautement symbolique puisque l'ID R Pikes Peak est une voiture électrique. Il s'agit de la première victoire en compétition pour ce type de propulsion face aux voitures à moteur essence. Une page vient sans doute de se tourner...

Comment Romain Dumas a pulvérisé le record de Sébastien Loeb

Pour rappel, le prototype préparé par Volkswagen pour cette épreuve mythique est équipé de deux moteurs électriques développant 680 chevaux pour un poids total de 1,1 tonne. Selon les chiffres annoncés par Volkswagen, ce bolide peut abattre le 0 à 100 km/h en 2,25 secondes. La « course vers les nuages » a été avalée à une vitesse moyenne de plus de 145 km/h, ce qui est assez vertigineux eu égard au profil très sinueux du tracé.

Le rapport poids/puissance, le gros travail aérodynamique accompli par Volkswagen et la faible autonomie requise expliquent cette performance exceptionnelle. L'ID R Pikes Peak a également un avantage décisif face aux voitures à moteur atmosphérique, dont les performances sont affectées par l'altitude et la baisse du niveau d'oxygène ; Pikes Peak culmine à 4.300 mètres d'altitude. Difficile d'imaginer une voiture à essence reprendre le titre à l'ID R Pikes Peak. En revanche, étant donné la marge de progression quasi illimitée des performances des moteurs électriques, il n'est pas certain que Romain Dumas conserve sa couronne aussi longtemps que Sébastien Loeb.

Pour en savoir plus

Une voiture électrique plus rapide qu'une Formule 1

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 24/04/2018

Volkswagen a dévoilé sa voiture de course électrique conçue pour la course de côte de Pikes Peak. Avec ses 680 chevaux et des accélérations plus fulgurantes qu'une F1, elle va s'atteler à battre le précédent record d'une voiture électrique sur cette épreuve aux mains du pilote français Romain Dumas.

Dans le sport automobile, la course de côte de Pikes Peak dans le Colorado (États-Unis) est une légende, au même titre que le Grand Prix de Monaco ou les 24 heures du Mans. Ce n'est donc pas un hasard si Volkswagen a choisi cet évènement prestigieux pour s'illustrer avec sa nouvelle voiture de course électrique.

Le constructeur allemand était à Alès, en France, pour dévoiler l'ID R Pikes Peak, un prototype à transmission intégrale doté de deux moteurs électriques développant 680 chevaux. Selon les chiffres annoncés par Volkswagen, ce bolide peut abattre le 0 à 100 km/h en 2,25 secondes.

L'ID R Pikes Peak récupère 20 % de son énergie au freinage

Avec ce niveau de performance, l'ID R Pikes Peak se mesure sans complexes à une Formule 1 moderne et les meilleures supercars du moment. Volkswagen précise que la voiture, qui pèse 1.133 kg, produit environ 20 % de son énergie grâce au système de récupération lors du freinage.

Une donnée qui aura toute son importance sur le tracé de Pikes Peak qui compte pas moins de 156 virages sur ses 19,9 kilomètres de distance. L'ID R Pikes Peak sera pilotée par le Français Romain Dumas, un habitué de l'épreuve surnommée « la course vers les nuages ». Le 24 juin prochain, il tentera de battre le chrono de 8 minutes et 57,118 secondes établi par une voiture électrique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi