Le constructeur allemand vient de présenter son kit de conversion électrique pour la vénérable Beetle. La transformation se fera dans les ateliers de son partenaire eClassics en Allemagne.

Cela vous intéressera aussi

Voici une nouvelle qui va réjouir, ou peut-être faire tressaillir, les fans de la Coccinelle de Volkswagen. La marque allemande va lancer un kit de conversion électrique pour la bonne vieille « Cox ». Un premier prototype de cette e-Beetle sera exposé au salon auto de Francfort qui ouvre ses portesportes la semaine prochaine.

Le kit a été conçu à partir des composants de la VW e-up ! à laquelle il emprunte le moteur électrique, la boîte de vitessesvitesses à 1 rapport et le système de batterie. La conversion de la Coccinelle sera assurée par eClassics, un partenaire de Volkswagen basé à Renningen, près de Stuttgart (Allemagne).

La plateforme électrique de la e-Coccinelle est héritée de la VW e-up ! © Volkswagen
La plateforme électrique de la e-Coccinelle est héritée de la VW e-up ! © Volkswagen

D’autres Volkswagen historiques pourraient profiter de cette plateforme

Côté performances, le moteur électrique développe 60 kW ou 82 ch, ce qui permet à la e-Beetle d'atteindre une vitesse de pointe de 150 km/h et d'avaler le 0 à 50 km/h en moins de quatre secondes et ce malgré un poids conséquent de 1,2 tonne. La Coccinelle modifiée reçoit en effet 14 modules lithium-ion logés dans le plancherplancher qui fournissent 36,8 kWh. L'autonomieautonomie annoncée est de 200 kilomètres, « une distance confortable pour une journée de détente dans une voiturevoiture de collection électrifiée », estime Volkswagen.

La marque allemande met en avant le système de charge rapide qui permet de restaurer 150 kilomètres d'autonomie en une heure. Pour le moment, ni le prix ni la disponibilité de ce kit de conversion n'ont été communiqués. Le salon de Francfort devrait être l'occasion d'en savoir plus. Volkswagen laisse entendre que d'autres véhicules historiques pourraient bénéficier de cette plateforme d'électrification, citant l'exemple du célèbre Combi VW et d'une « e-Porsche 356 ». Voilà qui pourrait donner des idées à d'autres constructeurs pour faire de même avec leurs modèles iconiques...