Le détail du couple conique arrière de la transmission intégrale pour VTTAE Christini. © Christini Bicycles

Tech

Des VTT électriques deux roues motrices dotés d’une étonnante transmission intégrale

ActualitéClassé sous :Vélo électrique , VTT électrique , VTTAE

Le constructeur étasunien Christini commercialise une gamme de VTT et fat bike électriques dotés d'une transmission intégrale à couples coniques savamment intégrée dans le cadre et la fourche.

Les bénéfices de la transmission intégrale sont bien connus en automobile : meilleure traction, meilleure tenue de route lorsque les conditions d'adhérence sont précaires, franchissement plus aisé des obstacles en mode tout terrain... Un constat transposable aux deux roues, à cela près que l'intégration d'un tel dispositif est techniquement complexe et potentiellement trop couteuse. Pourtant, aux Etats-Unis, le constructeur de motos et vélos Christini a développé et breveté une transmission intégrale qu'il applique même à des VTT électriques.

La marque propose plusieurs modèles de VTTAE semi-rigide 27,5 pouces et fat bike dont les tarifs s'échelonnent entre 4.200 et 5.600 euros (au cours actuel du dollars) et que l'on peut commander depuis l'Europe. Christini a commencé à développer sa transmission intégrale au début des années 1990. La version actuelle repose sur des couples coniques, sur les moyeux arrière et avant ainsi que dans le tube de direction, reliés entre eux par un arbre de transmission articulé qui traverse le bras arrière, le cadre et la fourche. Un système d'embrayage commandé depuis le guidon permet de passer en « 2x2 », la roue arrière assurant la propulsion.

En 2017, l’exploratrice australienne Kate Leeming a entrepris une traversée de l'Antarctique via le pôle Sud sur un fat bike Christini musculaire à transmission intégrale. Un périple de plus de 1.800 km alternant neige et glace où les deux roues motrices ont révélé tout leur potentiel. A 26 secondes dans le clip, on peut découvrir le système de transmission qui traverse tout le cadre et relie les deux roues. © Christini Bicycles

Des moteurs Bafang 1.000 ou 1.500W

Christini explique que sa transmission intégrale améliore la maniabilité et la traction lors des ascensions difficiles et/accidentées, quand les conditions météo sont mauvaises (pluie, neige...) et qu'elle sécurise le pilote sur les descentes engagées. Les différents modèles d'ebike proposés sont mus par des moteurs électriques Bafang 1.000 et 1.500W et alimentés par des batteries 52V de 12 à 15 Ah. Une fiche technique qui devrait nécessiter une immatriculation en tant que moto électrique pour la France.

Christini n'évoque pas l'autonomie de ces vélos électriques, mais il est fort à parier que l'usage prolongé de la transmission intégrale doit avoir une incidence significative sur celle-ci. Simple dans son principe mais très ingénieuse dans sa mise en œuvre, elle ne nécessite, selon le constructeur, qu'un nettoyage/graissage classique. Christini n'exclut pas de vendre sa technologie sous licence à d'autres fabricants de vélos.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !