Le nouveau smartphone Android de Google est entre nos mains pour un test complet. Pour patienter, nous vous proposons de découvrir en images ses principales nouveautés.

Cela vous intéressera aussi

Après une incursion très réussie sur le milieu de gamme avec le Pixel 4a sorti en début de mois, GoogleGoogle revient jouer dans la cours des smartphones premium avec le PixelPixel 5. Le nouveau fleuron de la firme californienne se veut plus abordable (629 euros) que le Pixel 4 (769 euros) tout en étant plus performant en photo grâce à plusieurs évolutions majeures. Le Pixel 5 doit aussi faire oublier l'autonomieautonomie insuffisante de son prédécesseur qui a terni son image malgré ses innovations (déverrouillage par reconnaissance faciale et commandes gestuelles). Nous reviendrons en détail dans un test complet sur tout ce qui, selon nous, fait du Pixel 5 un très bon smartphonesmartphone à l'autonomie exemplaire. Mais en attendant, voici un aperçu en images de ses principales nouveautés.

Le Pixel 5 adopte un objectif ultra grand-angle

Les Pixel ont toujours été excellents pour la photographiephotographie grâce à la maîtrise de Google en matièrematière de traitement de l'image. Sur le Pixel 5, on retrouve pour l'essentiel la configuration photo du Pixel 4, avec un capteurcapteur principal 12,2 mégapixels ouvrant ƒ/1,7 (également présent sur le Pixel 4a et le Pixel 4a 5G5G). La différence est que le second capteur, toujours de 16 mégapixels, n'utilise plus un téléobjectif ƒ/2.4 mais un objectif ultra grand-angle ƒ/2.2. Cette évolution permet d'embrasser un scène un peu plus large, ce qui s'avèrera avantageux pour les photos de groupe ou de paysage.

Pour activer l’objectif ultra grand-angle, il faut appuyer sur le bouton virtuel « ,6x ». © Marc Zaffagni
Pour activer l’objectif ultra grand-angle, il faut appuyer sur le bouton virtuel « ,6x ». © Marc Zaffagni

 

Photo prise avec un Pixel 4XL. © Marc Zaffagni
Photo prise avec un Pixel 4XL. © Marc Zaffagni
Sur la même photo prise avec le Pixel 5, on constate que l’objectif ultra-grand angle englobe une scène plus large. © Marc Zaffagni
Sur la même photo prise avec le Pixel 5, on constate que l’objectif ultra-grand angle englobe une scène plus large. © Marc Zaffagni
Le Pixel 5 utilise un zoom haute résolution qui s’avère très performant. © Marc Zaffagni
Le Pixel 5 utilise un zoom haute résolution qui s’avère très performant. © Marc Zaffagni

Le mode portrait encore perfectionné

L'autre évolution notable sur la partie photo est la possibilité de réaliser des portraits avec le mode vision de nuit. Un vrai plus que l'on appréciera lors des soirées entre amis et que nous ne manquerons pas de tester.

Google a également poussé son savoir-faire en matière de traitement post-production avec une option permettant d'intervenir sur la direction de l'éclairage dans un portrait. Cela se fait directement dans l'applicationapplication photo du Pixel 5 et c'est bluffant d'efficacité. Encore mieux, on peut même effectuer cette modification sur des portraits existants.

Google s’est taillé une réputation flatteuse avec le mode portrait de ses Pixel. On peut désormais modifier la direction de l’éclairage dans un portrait que l’on vient de prendre. © Marc Zaffagni
Google s’est taillé une réputation flatteuse avec le mode portrait de ses Pixel. On peut désormais modifier la direction de l’éclairage dans un portrait que l’on vient de prendre. © Marc Zaffagni

Une touche de cinéma pour les vidéos

Le Pixel 5 peut filmer en 1080p jusqu'à 240 images par seconde et en 4K jusqu'à 60 images par seconde (idem pour le Pixel 4a 5G). Google a repensé l'interface du mode vidéo avec des raccourcis directs pour réaliser des ralentis ou des accélérés, ce qui est nettement plus pratique. Et il y a aussi de nouvelles options de stabilisation vidéo dont une qui permet de réaliser des plans panoramiques sans fluides et sans saccade, façon traveling de cinéma.

Le mode plan panoramique stabilise la vidéo lorsque l’on veut faire un traveling fluide. On a testé, ça fonctionne très bien ! © Marc Zaffagni
Le mode plan panoramique stabilise la vidéo lorsque l’on veut faire un traveling fluide. On a testé, ça fonctionne très bien ! © Marc Zaffagni

La charge réversible, une première chez Google

A bien des égards, le Pixel 5 démontre que Google a su se montrer attentif aux attentes des consommateurs. Design compact et léger (151 gr), finitions exemplaires, 128 Go de stockage, écran OledOled 6 pouces 90 HzHz très lumineux, ce smartphone a de sérieux atouts pour séduire une clientèle habituée à se tourner vers SamsungSamsung, OnePlus ou AppleApple pour trouver les meilleurs compromis. On apprécie également la présence de la charge réversibleréversible avec laquelle on peut recharger tout appareil compatible avec le standard Qi en le posant simplement sur le dosdos du Pixel 5. Il peut s'agir d'écouteursécouteurs sans fil ou d'un autre smartphone.

La charge réversible du Pixel 5 permet de recharger les derniers Pixel Buds ou tout autre modèle d’écouteurs sans fil compatible avec la charge sans fil Qi. © Marc Zaffagni
La charge réversible du Pixel 5 permet de recharger les derniers Pixel Buds ou tout autre modèle d’écouteurs sans fil compatible avec la charge sans fil Qi. © Marc Zaffagni

Voilà pour ce premier contact avec le Pixel 5 de Google qui nous a fait très bonne impression. Nous reviendrons en détail sur ses performances, ses fonctionnalités et son autonomie dans notre test complet à venir prochainement. Mais il nous paraît d'ores et déjà évident que ce smartphone AndroidAndroid est très bien né.