Le VBS permet de faire fonctionner les programmes dans une bulle, mais fait aussi baisser les performances. © Rodnae Productions, Pexels
Tech

Windows 11 n'est pas l'ami des joueurs

ActualitéClassé sous :Tech , jeux vidéo , Microsoft

La fonction de virtualisation VBS implantée dans Windows 11 pour sécuriser le système peut faire baisser de 30 % les performances dans les jeux.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les jeux vidéo ont-ils un impact sur notre comportement ?  On a longtemps entendu dire que la violence dans les jeux vidéo pouvaient impacter négativement les habitudes sociétales, mais en est-on sûr ? 

Jusqu'à 30 % de baisse des performances pour les jeux ! C'est ce qui devrait toucher les PC pour gamer s'ils passent à Windows 11 selon UL Benchmarks l'éditeur de 3DMark, un célèbre logiciel de test d'ordinateurs. C'est notamment sur le test Shadow of the Tomb Raider, que 3DMark a pu relever une baisse de performances monumentale. Pour le coup, du côté des joueurs, le nouveau Windows ne devrait pas facilement se faire sa place. La raison de ces performances amenuisées ? Une sécurisation renforcée du système qui vient ponctionner la puissance de l'ordinateur. Tout vient du système de virtualisation, c'est-à-dire le Virtualization-Based Security (VBS). Un procédé qui est censé protéger l'ordinateur contre l'exploitation d'éventuelles vulnérabilités et de la grande famille des malwares.

Il est possible de désactiver le VBS

Concrètement, les programmes sont isolés du système d'exploitation en étant activés dans une bulle virtuelle protégée. Un système très sécurisé qui n'aura aucune conséquence pour une utilisation classique d'un ordinateur, mais qui va plomber radicalement les performances d'un PC de gamer. Cette technologie, que l'on trouve déjà intégrée à Windows 10, est disponible à partir des processeurs de huitième génération chez Intel, et AMD Zen 2. La seule différence avec Windows 10, c'est que cette fonctionnalité est activée par défaut avec le nouveau Windows. Mais il y a une nuance, puisque ce n'est pas le cas lorsque l'ordinateur passe de Windows 10 à Windows 11. De son côté, Benchmarks UL va mettre à jour 3D Mark afin que le logiciel puisse détecter automatiquement si le VBS est activé lors de ses tests et pour que les résultats soient plus pertinents.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !