Tech

Les jeux vidéo améliorent la vision !

ActualitéClassé sous :Tech , jeux vidéo , acuité visuelle

-

Une heure par jour à tirer aux quatre coins de l'écran augmente de 20 % les performances aux tests d'acuité visuelle. Attention, les jeux trop calmes sont sans intérêt.

Daphne Bavelier (à droite) et Shawn Green découvrent les bons côtés des jeux vidéos. Crédit : University of Rochester

Au laboratoire Brain and Vision, de l'université de Rochester (Etat de New York), Daphne Bavelier, sa directrice, a eu l'idée de vérifier l'effet des jeux vidéo d'action sur la vision. Des volontaires peu habitués aux jeux vidéo ont été priés de jouer régulièrement de façon à suivre l'évolution de leurs réponses aux test habituels de l'ophtalmologie. Pour chercher ces cobayes, Daphne Bavelier et Shawn Green ont parcouru le campus de leur université, ce qui n'a pas été la partie la plus aisée du travail. « Il a été vraiment difficile de trouver des étudiants qui jouent peu ou jamais ! » explique la scientifique.

Les volontaires joueurs ont dû ensuite se soumettre à un dur protocole. Les étudiants du premier lot devaient s'entraîner une heure par jour à Unreal Tournament, jeu d'action du genre shoot them up qu'on ne présente plus. Ceux du second lot devaient passer le même temps devant le bon vieux Tetris (qu'on ne présente pas non plus).

Après une trentaine d'heures de cet entraînement, les joueurs du lot Unreal Tournament voyaient leurs résultats s'améliorer. Le gain atteignait 20 % dans les tests mesurant la résolution spatiale, par exemple repérer des lettres orientées dans tous les sens. En revanche, Tetris n'améliore en rien les performances visuelles.

Quel temps mettez-vous à indiquer l'orientation de la lettre indiquée par le point ? Plus longtemps que d'autres si vous n'êtes pas adepte des jeux vidéo, voire simplement amateur de Tetris ou de la Dame de Pique. Crédit : University of Rochester

Le cerveau s'adapte

Pour Daphne Bavelier, qui présente ces résultats dans Psychological Science, les jeux d'actions entraîneraient le cerveau à analyser rapidement des images. Tetris exige une bonne vitesse de traitement mais les formes à reconnaître sont graphiquement simples, alors qu'un jeu d'action présente des scènes complexes, au sein desquelles il faut être attentif à tout.

Les scientifiques ont remarqué que les améliorations touchaient non seulement le champ visuel central, concerné par les jeux, mais aussi le champ périphérique. Les chercheurs suggèrent que le jeu vidéo d'action pourrait peut-être servir au traitement de l'amblyopie, ou « œil paresseux », un trouble visuel qui affecte de nombreux enfants en bas âge, quand la voie visuelle d'un des yeux n'est pas assez stimulée.

L'équipe veut poursuivre ses recherches sur d'autres effets, toujours avec les jeux vidéo. On pourra donc continuer à se demander quels seraient le résultats de telles expériences avec des activités réelles réclamant elles aussi un effort visuel : tennis, chasse, conduite automobile, voltige aérienne, voire cueillette des champignons...

Cela vous intéressera aussi