Porter des lunettes serait mieux accepté par les enfants qu'arborer un pansement oculaire, alors que le résultat est le mêm avec des verres occultants. © Stuart Richards, Flickr, CC by-nd 2.0

Santé

Amblyopie : des lunettes électroniques pour traiter ce trouble oculaire

ActualitéClassé sous :enfant , oeil , amblyopie

Des chercheurs ont trouvé que des lunettes électroniques programmables pouvaient traiter chez l'enfant l'amblyopie, ou syndrome de l'œil paresseux. Une alternative possible aux pansements oculaires et collyres qui ne sont pas toujours bien acceptés par les plus jeunes.

L'amblyopie découle du développement anormal d'un œil au cours des premières années des sujets et peut, à terme, entraîner une perte de vision chez l'enfant. C'est pourquoi il est nécessaire de traiter la maladie avant 8 ans. C'est un traitement innovant qu'étudient des chercheurs, sous la forme de lunettes électroniques. Elles provoquent la même occlusion de l'œil qu'un pansement, en empêchant la vision de l'œil le plus fort pour forcer le cerveau à faire travailler l'œil le plus faible, et ce sans avoir à recourir à du collyre.

Pour bloquer la vue sans l'inconfort de gouttes et d'un pansement disgracieux, les verres de ces lunettes sont en fait des LCD, qui peuvent être basculées en mode opaque, pour cacher l'œil gauche ou droit pendant la durée déterminée. Comme de nombreux enfants ont aussi besoin de verres correcteurs, ces derniers peuvent aussi être adaptés en fonction de la correction nécessaire à la vue des petits.

Les lunettes électroniques Amblyz permettent de traiter l'amblyopie ou syndrome de l'œil paresseux. © XPAND 3D, Amblyz Glasses

Les lunettes électroniques corrigent l'amblyopie aussi bien que le patch

Pour comparer l'efficacité de ces lunettes numériques et les pansements occultants, le Glick Eye Institute de l'université de l'Indiana, aux États-Unis, a fait appel à 33 enfants âgés de trois à huit ans - tous porteurs de lunettes - qui ont été divisés en deux groupes. L'un portait le pansement traditionnel deux heures par jour et l'autre des lunettes électroniques quatre heures par jour. Au terme de l'expérience, les deux groupes enregistraient les mêmes améliorations de leur amblyopie. Les résultats de cette étude menée sur un petit nombre d'enfants ont été présentés à l'occasion du Congrès annuel de l'Académie américaine d'ophtalmologie.

Ces lunettes présentent un avantage certain sur les pansements que les enfants ont du mal à accepter. Les chercheurs expliquent que 25 % des enfants sont angoissés à l'idée de mettre du collyre, et que 15 % le refusent catégoriquement.

On notera que les lunettes numériques Amblyz ont aussi reçu l'agrément d'appareil médical de la Food and Drug Administration américaine ; elles sont déjà disponibles aux États-Unis chez les ophtalmologistes au prix de 450 dollars (420 euros au cours actuel).

Cela vous intéressera aussi