Dans les cas d’amblyopie, le cerveau se concentre sur un seul oeil. © galitsin - Fotolia.com

Santé

Amblyopie

DéfinitionClassé sous :médecine , amélioration de la vision , défaut de la vision

L'amblyopie, aussi appelée « œil paresseux », est un défaut de vision qui se traduit notamment par une vision déficiente des profondeurs et des contrastes. Il résulte généralement d'un fort écart d'acuité entre les deux yeux (par exemple hypermétropie ou astigmatisme important d'un des deux yeux). Pour compenser la vision déficiente de l'œil « faible », le cerveau se concentre sur l'œil « fort ». N'étant plus sollicité, l'œil faible finit par ne plus voir du tout. Le strabisme est une cause fréquente de l'amblyopie : pour éviter de voir double, le cerveau se focalise sur l'un des deux yeux et l'autre perd en acuité. Plusieurs maladies de l'œil peuvent également en être à l'origine, comme la ptôse palpébrale (paupière supérieure trop basse), une cicatrice sur la cornée, la cataracte, une maladie de la rétine ou une hypoplasie du nerf optique. Quelque 3 à 5 % des enfants seraient concernés. 

Plusieurs signes peuvent indiquer une amblyopie :

  • L'œil est « dévié » vers la gauche ou la droite.
  • L'enfant se cogne et tombe fréquemment car il perçoit mal les distances
  • Il se frotte régulièrement les yeux.
  • Il tourne ou incline la tête pour voir un objet, toujours dans le même sens.
  • Il ferme un œil pour « mieux voir ».

Le traitement de l’amblyopie

Détectée suffisamment tôt, l'amblyopie peut être corrigée en faisant « travailler » l'œil paresseux. Il consiste généralement à appliquer un cache pour obliger le cerveau à l'utiliser, en veillant toutefois à ne pas le porter constamment sous peine d'altérer l'œil fort. Dans certains cas, des gouttes d'atropine peuvent remplacer le cache pour occulter la vision. Des séances d'orthoptie peuvent aussi être prescrites. Le traitement est souvent très long (plusieurs années) et il est d'autant plus efficace qu'il est commencé tôt : après cinq ou six ans, les connexions entre l'œil et le cerveau sont en effet définitivement figées et il est n'est malheureusement plus possible d'améliorer la vue.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :