Santé

L’hypermétropie : symptômes et traitements

Question/RéponseClassé sous :Ophtalmologie , vision , trouble de la vision
L'hypermétropie peut se soigner par chirurgie réfractive. © morpholux, Flickr CC by nd 2.0

L'hypermétropie est un trouble de la vision relativement fréquent. De quoi s'agit-il ? Quels signes doivent vous alerter ? Comment la corriger ? Réponses.

L'hypermétropie correspond à une anomalie de la vision dans laquelle l'image tend à se former en arrière de la rétine et non sur celle-ci. Par voie de conséquence, le cristallin est contraint d'accommoder en permanence pour ramener l'image au centre de la rétine. Autrement dit un peu à la manière d'un photographe, il doit faire une « mise au point ». Et si l'hypermétrope voit moins bien de près, c'est justement parce que cette accommodation est plus difficile à mesure que l'objet observé se rapproche.

Les symptômes de l'hypermétropie

L'hypermétropie est particulièrement répandue chez l'enfant. Si elle est fortement prononcée, elle aura d'ailleurs tendance à le « faire loucher ». Les spécialistes parlent de « strabisme de type accommodatif ». À l'âge scolaire elle se manifeste par des maux de tête, notamment le soir. Ces céphalées sont très caractéristiques, avec une impression de « barre » au-dessus des paupières. Voilà qui doit attirer votre attention, et motiver une consultation.

À l'adolescence, ces maux de tête peuvent persister avec en plus, une impression de vue fluctuante. À l'âge adulte, elle peut être aussi associée à l'apparition précoce (avant 40 ans) d'une presbytie. Celle-ci d'ailleurs, correspond également à un défaut de mise au point du cristallin. Mais là, c'est parce qu'avec l'âge ce dernier perd de sa souplesse, et sa capacité à se « bomber » pour accommoder.

Traitement de l'hypermétropie

La correction de l'hypermétropie repose sur le port de lunettes à verres convergents, ou de lentilles de contact. Dans les deux cas, l'objectif est de permettre à l'image de se former plus en avant de l'œil, sur la rétine. Depuis la fin des années 1990, l'hypermétropie peut aussi être corrigée grâce à la chirurgie réfractive. Elle exige alors le recours au laser. « Cette intervention vise à modifier la courbure de cornée en creusant un anneau périphérique, ce qui provoque un bombement central », explique le site de la clinique Sourdille, à Nantes. « La durée de l'intervention est inférieure à 15 minutes et celle de l'application du laser n'excède pas quelques dizaines de secondes ». Ces interventions toutefois, ne sont effectuées que chez l'adulte, lorsque la conformation de l'œil n'est plus susceptible d'évoluer.

Cela vous intéressera aussi