Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Des yeux qui bougent vus de l’intérieur L’exercice pour le sujet est simple : suivre des yeux un point mobile. Lorsqu’il réalise la tânull

L'astigmatisme est un défaut optique lié à une mauvaise courbure de la cornée, ou plus rarement du cristallin. Il en résulte que les rayons lumineux ne se focalisent pas sur un point unique de la rétinerétine, la membrane sensible située au fond de l'œil, mais sur différents endroits, ou en avant ou arrière de celle-ci. L'image apparaît alors imprécise. On estime que 85 % des personnes sont astigmates, mais seules 15 % à un degré suffisant pour occasionner une gêne visuelle. L'astigmatisme est très souvent lié à un autre défaut optique (myopiemyopie ou hypermétropiehypermétropie) et passe donc souvent inaperçu.

L’astigmatisme est dû à un défaut de courbure de la cornée ou du cristallin, qui fait que les rayons ne se focalisent plus sur un point unique de la rétine. © Alila Medical Media, Adobe Stock,  traduction C.D. pour Futura
L’astigmatisme est dû à un défaut de courbure de la cornée ou du cristallin, qui fait que les rayons ne se focalisent plus sur un point unique de la rétine. © Alila Medical Media, Adobe Stock,  traduction C.D. pour Futura

Quels sont les signes de l’astigmatisme ?

L'astigmatisme entraîne divers troubles de vue :

  • vision floue, objets qui apparaissent dédoublés ;
  • distorsion des lignes verticales, horizontales et obliques, ce qui amène à confondre certaines lettres comme le H et le M, le B et le D, ou les chiffres 0 et 8 ;
  • difficulté à distinguer les objets ou les lignes contrastées.

Non corrigé, il provoque des maux de tête, une fatigue oculaire, des picotements des yeux surtout après avoir passé du temps à travailler sur un écran. Les personnes astigmates ont tendance à plisser les yeux pour mieux voir et parfois à loucher.

Voir aussi

L'œil humain et son fonctionnement en 12 images

Quelles sont les causes de l’astigmatisme ?

Dans la majorité des cas, l'astigmatisme est présent dès la naissance et évolue peu. Un traumatisme oculaireoculaire, une opération de la cataracte, une forte myopie ou un kératocône peuvent également entraîner ou aggraver un astigmatisme.

Comment corriger l’astigmatisme ?

L'astigmatisme est détecté lors d'un test de vue chez l'ophtalmologue, puis en mesurant le rayon de courbure de la cornée et la valeur de l'astigmatisme à l'aide d'un réfractomètre. Il est mesuré en dioptries et selon un axe de méridienméridien, par exemple (-1), 90°.

L'astigmatisme est corrigé par des verresverres ou des lentilleslentilles toriques, qui vont compenser le défaut de courbure de la cornée. Plus l'astigmatisme est fort, plus la correction entraîne des distorsions optiques, ce qui peut altérer le confort visuel.

Une correction par laserlaser Excimer peut corriger l'astigmatisme en même temps que les autres défauts visuels (myopie et hypermétropie). Le laser est néanmoins contre-indiqué en cas de kératocône ou d'autres anomaliesanomalies importantes de la cornée.