Cela vous intéressera aussi

L'herpès oculaireoculaire est infection très grave qui représente la première cause de cécité dans les pays développés. Il est à l'origine de 10 % à 20 % des greffes de cornée. Et près de 60.000 Français sont touchés chaque année.

Certes des traitements antivirauxantiviraux permettent de traiter le patient, à condition que le diagnosticdiagnostic soit posé à temps et que la prise en charge soit rapide.

Le virus responsable de la plupart des cas d'herpèsherpès oculaire est l'Herpès SimplexSimplex Virus de type 1 ou HSV-1. Extrêmement contagieuxcontagieux, il se transmet par un simple contact avec la peau ou les muqueusesmuqueuses d'une personne infectée. Et une fois que le virusvirus a pénétré l'organisme, il y reste à vie !

Symptômes de l'herpès oculaire

Les symptômessymptômes peuvent être discrets au début, comme une conjonctivite aiguë : l'œilœil est rouge et larmoyant, l'impression d'avoir des grains de sablesable gêne le malade et la paupière est plus ou moins gonflée. Si des vésicules caractéristiques de l'herpès sont présentes autour de l'œil, sur la paupière ou encore si vous avez eu un bouton de fièvrefièvre, consultez au plus vite un ophtalmologiste. Il s'agit d'une urgence majeure !

Une fois la maladie diagnostiquée, le danger vient de la fréquencefréquence des récurrences. Chaque nouvel épisode est susceptible d'être plus grave que le précédent, d'aggraver les dommages à la cornée et de l'opacifier davantage. Par ailleurs les attaques répétées du virus provoquent des lésions nerveuses, aboutissant à une perte de sensibilité de l'œil. Sans compter que la fièvre, la fatigue, le stress et l'exposition au soleilsoleil sont des facteurs favorisants.