Tech

GreaseMonkey : le premier pas de l'information liquide sur le web

ActualitéClassé sous :Tech , information liquide , navigateur

-

GreaseMonkey est une extension initialement prévue pour le navigateur Firefox (désormais disponible également pour Internet Explorer) qui change radicalement votre façon de surfer.

GreaseMonkey : le premier pas de l'information liquide sur le web

"Alors que la plupart des extensions rajoutent des fonctionnalités à votre navigateur, Greasemonkey permet d'agir - et c'est là toute son originalité - directement sur la page web que vous visitez" explique Framasoft. Grâce à des scripts Java, GreaseMonkey permet d'ajouter des fonctions aux pages visitées et de partager sa banque de scripts avec d'autres utilisateurs.

Dit autrement, GreaseMonkey permet non seulement de développer des fonctionnalités sur un site dont on n'est pas le webmestre, mais aussi de permettre à tous les internautes qui utilisent l'extension GreaseMonkey de charger les scripts proposés, et donc de bénéficier de ces fonctionnalités. Comme l'indique Mark Pilgrim, auteur d'un Guide sur GreaseMonkey, interrogé sur le sujet par Wired, il existe par exemple un script qui vous informe si le livre que vous cherchez sur Amazon est disponible dans votre bibliothèque locale (pour autant que celle-ci propose un service web de son catalogue). Chacun peut configurer le script pour qu'il compare les résultats d'Amazon au catalogue de sa propre bibliothèque.

Le potentiel de l'outil est d'autant plus impressionnant que la communauté qui l'entoure a déjà développé de très nombreux scripts qui permettent d'ajouter des fonctionnalités puissantes : une banque de scripts contient ainsi des "modifications" pour plus d'une centaine de sites web et plus d'une soixantaine de scripts fonctionnent sur le web tout entier.

GreaseMonkey pourrait bien être l'une des premières étapes "populaires" de l'information liquide, ce "mouvement" qui vise à permettre aux utilisateurs d'intervenir sur les contenus, sur les liens, sur le web. Comme le souligne Simon Willison, "le web n'est qu'un standard pour des serveurs et des postes clients. Les spécifications du web n'ont jamais dit que les clients devaient laisser l'entier contrôle aux serveurs."

Néanmoins, précisons qu'à ce jour, GreaseMonkey pose certains problèmes de sécurité : rien n'empêche, par exemple, une personne malveillante de développer un script qui volerait vos mots de passe sans que vous vous en rendiez compte. Pour contourner ce problème sérieux, il est recommander de n'installer des extensions que depuis le serveur sécurisé de Mozilla Update et de faire attention à la provenance des scripts que vous souhaitez utiliser.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi