Tech

CES 2007 : bilan en images de la fête du multimédia !

ActualitéClassé sous :Tech , CES , Consumer Electronics Show

-

Windows Vista, haute résolution, télévision et téléphonie via Internet, GPS... Le salon de l'informatique à Las Vegas a fait la part belle aux applications domestiques et s'élargit bien au-delà de l'informatique traditionnelle.

L'ordinateur tel qu'on le connaît aujourd'hui a-t-il vécu ? On pourrait le penser après la quarantième édition du CES (Consumer Electronics Show), salon du matériel informatique qui se déroule tous les ans à Las Vegas. Sony n'a plus besoin d'un micro pour connecter ses derniers téléviseurs sur Internet. La haute résolution ne concerne plus seulement les écrans informatiques, mais aussi les lecteurs de DVD et les mobiles. Quant à la marque à la pomme, qui faisait cavalier seul à sa propre MacWorld Expo, elle a choisi ce moment pour... changer de nom ! Officiellement, Apple Computer Inc. est devenue Apple Inc. Exit l'ordinateur dans le patronyme de l'éditeur d'iTunes, du fabricant de l'iPod et bientôt de l'iPhone (si Cisco l'autorise à utiliser ce nom). Tout un symbole !

Moins de deux kilos et un écran de douze pouces pivotant : le Pavilion TX1000, de HP, intègre sans le dire les fonctionnalités connues il y a quelque temps sous le noms de Tablet PC. Equipé de Windows Vista et d'un processeur AMD double cœur Athlon 64 X2, il serait vendu 1 400 euros. Crédit : HP.

Moins de deux kilos et un écran de douze pouces pivotant : le Pavilion TX1000, de HP, intègre sans le dire les fonctionnalités connues il y a quelque temps sous le noms de Tablet PC. Equipé de Windows Vista et d'un processeur AMD double cœur Athlon 64 X2, il serait vendu 1 400 euros. Crédit : HP.

Place à Vista

Des ordinateurs, il y en avait tout de même au CES. À peu près tous mettaient en vedette Windows Vista. Adopté sans hésitation par les constructeurs, Vista pousse un peu plus les micros vers les usages domestiques et multimédia. La télécommande et un second petit écran (intéressant pour les portables) font leur apparition.

Avec sa connexion UMTS (ou HSDPA) intégrée, cet ultra-portable de Toshiba, le Portégé R400 peut se connecter à Internet n'importe où. À l'intérieur d'un local, il choisira lui-même la connexion Wi-Fi ou basculera à la demande sur une liaison fil classique. Détail raffiné : un discret écran d'une ligne, ajusté dans le clavier, indique les mails reçus et l'approche d'un rendez-vous. Attention, il est si fin qu'il est dépourvu de lecteur de CD/DVD et les prix annoncés sont élevés : 2 600 dollars (environ 2 000 euros) en version de base et 3 500 dollars (2 700 euros) pour le modèle recommandé par Toshiba. Crédit : Toshiba.

Avec sa connexion UMTS (ou HSDPA) intégrée, cet ultra-portable de Toshiba, le Portégé R400 peut se connecter à Internet n'importe où. À l'intérieur d'un local, il choisira lui-même la connexion Wi-Fi ou basculera à la demande sur une liaison fil classique. Détail raffiné : un discret écran d'une ligne, ajusté dans le clavier, indique les mails reçus et l'approche d'un rendez-vous. Attention, il est si fin qu'il est dépourvu de lecteur de CD/DVD et les prix annoncés sont élevés : 2 600 dollars (environ 2 000 euros) en version de base et 3 500 dollars (2 700 euros) pour le modèle recommandé par Toshiba. Crédit : Toshiba.

À l'honneur, les portables sont nombreux et la catégorie des ultraportables semble avoir le vent en poupe. Ils réhabilitent sans le dire le mode qualifié de Tablet PC et qui avait fait un flop. Mais ses fonctionnalités, et notamment la gestion d'une surface tactile pour l'écriture manuelle, sont désormais intégrées à Windows Vista et plusieurs fabricants ont présenté des modèles qui en tirent parti. L'écran pivotant peut alors se retourner et venir recouvrir le clavier. HP exploite aussi ces possibilité sur un micro de salon, le TouchSmart PC, à écran tactile et orientable.

Windows Vista, télécommande, écran plat pivotant, touches dédiées à la retouche photo et fonctions Media Center : le HP TouchSmart PC est furieusement tendance. Crédit : HP

Windows Vista, télécommande, écran plat pivotant, touches dédiées à la retouche photo et fonctions Media Center : le HP TouchSmart PC est furieusement tendance. Crédit : HP

Gloire à la vidéo

Les écrans plats se sont fait remarquer, d'abord par leur taille. Les diagonales de 50 pouces (127 cm) deviennent banales et Sharp exhibait un écran LCD de 108 pouces (274 cm), record du moment. En définition, le 1920 x 1080 (alias Full HD) se généralise. Pour les petits écrans, les résolutions se font suffisantes pour l'affichage de vidéos, comme sur le téléphone-baladeur d'Apple ou les mobiles GPS capables d'afficher une carte.

Le Telenav, de Motorola, embarque un GPS et peut se connecter au service payant Traffic, qui sera mis en place en juillet 2007 aux États-Unis. Grâce à des capteurs sous la chaussée et aux informations GPS transmises par les flottes de camions, les bouchons sont repérés. Sur leurs Telenav, les abonnés voient s'afficher une alerte si un embouteillage est sur la route. Crédit : Motorola

Le Telenav, de Motorola, embarque un GPS et peut se connecter au service payant Traffic, qui sera mis en place en juillet 2007 aux États-Unis. Grâce à des capteurs sous la chaussée et aux informations GPS transmises par les flottes de camions, les bouchons sont repérés. Sur leurs Telenav, les abonnés voient s'afficher une alerte si un embouteillage est sur la route. Crédit : Motorola

Les afficheurs Oled (Organic LED) se multiplient eux aussi et augmentent en taille. Sony présentait même un écran de télévision Oled de 27 pouces (68 cm), avec l'avantage d'un contraste extraordinaire (1 : 1 000 000), inatteignable en LCD.

De la taille d'un téléphone mobile - d'ailleurs, c'est aussi un téléphone ! -, le V Cast Mobile TV, de Verizon Wireless, est un téléviseur de poche. Dès le mois de mars, il permettra de recevoir, aux États-Unis, huit chaînes de télévision. Crédit : Verizon Wireless

De la taille d'un téléphone mobile - d'ailleurs, c'est aussi un téléphone ! -, le V Cast Mobile TV, de Verizon Wireless, est un téléviseur de poche. Dès le mois de mars, il permettra de recevoir, aux États-Unis, huit chaînes de télévision. Crédit : Verizon Wireless

Ce phénomène témoigne bien sûr de la montée en puissance de la diffusion d'images via le Net. Sony a franchi le pas avec un appareil (Internet Video Link) dont la prise HDMI peut être raccordée à un téléviseur et qui se connecte par un câble Ethernet à un modem. On ne surfe pas mais on choisit des vidéos mises en ligne par des partenaires commerciaux de Sony.

Course au stockage

HD-DVD ou Blu-Ray ? On ne sait toujours pas lequel de ces deux formats DVD à grande capacité tuera l'autre. Après l'annonce des disques Blu-Ray double couche de 50 Go, Toshiba profite du CES pour répliquer avec un triple couche de 51 Go. Las de cette compétition et pour patienter le temps que l'un des deux morde la poussière, LG propose un lecteur hybride, capable de lire les deux formats.

Blu-Ray ou HD-DVD ? Le lecteur BH100, de LG, met tout le monde d'accord : il accepte les deux formats. Crédit : LG.

Blu-Ray ou HD-DVD ? Le lecteur BH100, de LG, met tout le monde d'accord : il accepte les deux formats. Crédit : LG.

Pas en reste, les disques durs continuent de grossir et la surprise n'était pas bien grande de trouver sur le stand d'Hitachi un modèle de 1 000 Go, ce que le fabricant traduit par 1 téraoctet, ou To, un terme auquel il faudra nous habituer (précisément, 1 To contient 1 024 Go). Seagate ne devrait pas tarder à franchir lui aussi le téraoctet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi