Trois fois moins cher que le premier modèle sorti il y a 18 mois, ce smartphone est dédié à la blockchain et il permet de gérer son porte-feuille de monnaies virtuelles.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le bitcoin, comment ça marche ? Le Groupe SII et l'École des technologies numériques avancées (ETNA) ont élaboré une émission null

HTC vient de dévoiler un nouveau smartphonesmartphone destiné à la gestion des cryptomonnaiescryptomonnaies. L'Exodus 1s est une version économique de l’Exodus 1 sorti l'année dernière. Il est toujours en vente sur le site du constructeur à 759 euros ou un équivalent en BitcoinBitcoin. Le nouveau modèle est vendu à seulement 219 euros, et peut également être acheté en Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Binance, ou encore Bitcoin Cash.

L'Exodus 1s est équipé d'un écran 5,7 pouces, d'un SoCSoC Qualcomm Snapdragon 435, 4 Go de mémoire vivemémoire vive et 64 Go de stockage extensible avec une carte microSD. Il fonctionne avec Android Oreo 8.1 et intègre deux caméras de 13 mégapixels, un à l'avant et l'autre arrière, ainsi qu'une batterie de 3.000 mAh.

Un nœud blockchain dans un smartphone

Ce nouveau smartphone aux fonctions blockchain intègre un portefeuille cryptographique comme son aîné mais va encore plus loin. Le constructeur taïwanais a intégré la fonctionnalité de nœudnœud Bitcoin complet (ou full node), afin de vérifier et relayer l'ensemble des transactions Bitcoin dans le monde. HTC a avoué que la nouvelle option est encore plutôt expérimentale, et conseille de se connecter au Wi-FiWi-Fi ainsi que de brancher le smartphone sur secteur avant de lancer le nœud, mais qu'il peut également fonctionner en itinéranceitinérance.

Pour fonctionner en tant que nœud, le smartphone nécessite le registre Bitcoin qui a atteint une taille de 260 Go. Il faudra donc lui ajouter une carte mémoirecarte mémoire microSD de 400 Go pour stocker la blockchain Bitcoin. L'Exodus 1s sortira d'abord en Europe, à Taïwan, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.


HTC Exodus, un smartphone dédié à la blockchain

Le constructeur HTC lance un smartphone dédié au chiffrement blockchain pensé pour les utilisateurs qui veulent sécuriser leurs échanges de cryptomonnaies.

Publié le 18/05/2018 par Futura/RelaxNews

Le HTC Exodus, nouveau smartphone AndroidAndroid « dédié aux applicationsapplications décentralisées et à la sécurité », peut désormais être réservé en ligne. Mais on ne sait pas encore quand commencera sa commercialisation effective. Réserver quoi au juste ? Il semble que l'intérêt principal de ce téléphone soit de fournir un support pour les applications décentralisées (DAppsDApps), comprenant notamment un système hardwarehardware gérant les cryptomonnaies et l'échange direct entre pairs et sans commissions. En gros, il s'agit de boycotter le Cloud et de fournir une technologie « neutre ».

Le géant taïwanais n'a encore rien dévoilé au sujet du téléphone concernant l'apparence, l'affichage ou les caractéristiques de l'appareil photo. Cependant, il ne s'agit pas des centres d'intérêt primordiaux des personnes qu'intéressent avant tout les cryptomonnaies. Phil Chen, créateur de HTC Vive et désormais directeur du département décentralisation de la compagnie, explique dans un entretien avec le site Cryptovest qu'il considère la nouvelle tendance de la « conscience data » comme une « excellente opportunité pour permettre à l'utilisateur de commencer à se réapproprier son identité numérique ».

Conçu pour les cryptomonnaies

Il en dit également un peu plus sur les différentes intégrations d'applications blockchain : « Avec l'Exodus, nous sommes enthousiastes à l'idée de pouvoir supporter des protocolesprotocoles comme Bitcoin, Lightning Networks, Ethereum, Dfinity, et d'autres encore... Nous souhaitons supporter l'écosystèmeécosystème blockchain dans son ensemble, et dans les prochains mois nous allons annoncer bien d'autres partenariats passionnants. »

Quant au nom du smartphone, Chen explique dans l'entretien comment il a surgi, en révélant ainsi un peu plus sur l'inspiration ayant guidé la création de l'appareil, et sur son objectif global. « L'idée [de l'Exodus] est en fait venue de celle du "Genesis block" [le bloc de genèse, premier bloc d'une blockchain, NDLRNDLR].Je crois toujours que le téléphone est la base du Web 3.0, qu'il est l'endroit d'où les données partent... Mais cette idée de l'Exodus [Exode, NDLR] évoque aussi la phrase de la Bible, "Laisse mon peuple s'en aller". En l'occurrence, c'est plutôt "Laisse mes données s'en aller". »