Le groupe motopropulseur BMW i Hydrogen NEXT. © BMW

Tech

BMW dévoile son concept de SUV à pile à combustible i Hydrogen NEXT

ActualitéClassé sous :Salon de Francfort , BMW Hydrogen 7 , bmw

Le constructeur allemand BMW a présenté un prototype et les premiers détails d'un groupe motopropulseur à pile à combustible codéveloppé avec Toyota pour son prototype i Hydrogen Next. Une version commerciale de cette technologie n'est pas envisagée avant plusieurs années.


 

Si les véhicules électriques à batteries sont partis pour s'imposer comme la principale technologie « propre » dans les années qui viennent, certains constructeurs n'entendent pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. C'est le cas notamment de BMW qui vient de livrer un aperçu de son projet de groupe motopropulseur à pile à combustible hydrogène qu'il a codéveloppé avec Toyota. Les deux géants de l'automobile collaborent sur cette technologie depuis 2013.

Il y a encore peu de détails sur ce groupe motopropulseur qui prend place dans le prototype de X5 baptisé BMW i Hydrogen NEXT. BMW indique que la pile à combustible fournit 125 kW au moteur électrique et qu'elle est associée à une batterie qui apporte un surcroît de puissance pour totaliser 275 kW soit l'équivalent de 374 ch. Deux réservoirs de 700 bars peuvent recevoir jusqu'à 6 kg d'hydrogène. Un plein prendrait entre trois et quatre minutes, précise le constructeur.

Sur cette image, la batterie additionnelle qui complète l’énergie fournie par la pile à combustible se trouve au-dessus du moteur électrique. © BMW

Pas de commercialisation avant 2025, au plus tôt

Si BMW est peu disert sur sa pile à combustible, c'est parce que le constructeur considère qu'il faudra encore plusieurs années avant qu'elle ne soit viable commercialement. Pour la firme allemande, les principaux obstacles actuels sont la production d'hydrogène de façon durable « en quantité suffisante et à un prix compétitif » et le développement d'un réseau de distribution à l'échelle européenne. BMW compte profiter « du temps qui lui reste avant que l'infrastructure et l'approvisionnement en hydrogène produit de manière durable soient en place pour réduire considérablement le coût de fabrication du système de propulsion. »

Résultat, des BMW 100 % électriques à pile à combustible arriveront sur le marché « au plus tôt » durant la deuxième moitié de la décennie. D'ici là, un programme pilote avec une série limitée de SUV X5 convertis à l'hydrogène sera lancé en 2022.

Pour en savoir plus

Salon de Francfort 2019 : une BMW i Hydrogen Next comme alternative au 100 % électrique

Article de Fabrice Auclert, le 11/03/2019

Sur tous les fronts, BMW a concrétisé un travail commun long de six ans avec Toyota en dévoilant un modèle de véhicule doté d'une pile à combustible sur la base de son X5. Pour l'instant, la commercialisation reste lointaine.

Actif sur le marché des véhicules électriques, BMW se veut aussi à la pointe de la recherche en matière de voiture électrique à hydrogène. Le salon de Francfort a ainsi été l'occasion pour la marque à l'hélice de présenter son prototype, la BMW i Hydrogen Next, un SUV X5 alimenté par une pile à combustible.

Le fruit d'un long travail entamé avec Toyota en 2013. Long et timide puisque BMW a expliqué l'an passé que les coûts restent trop élevés et l'infrastructure hydrogène trop rare pour permettre une large pénétration du marché. En clair, la marque attendra que ça se démocratise pour une arrivée en force.

BMW reste prudent avec ses projets basés sur l'hydrogène © BMW

Pas de diffusion au grand public avant 2025

Simplement décoré de motifs sur le capot et les bords du véhicule, le modèle présenté à Francfort remplace les sorties d'échappement par des prises d'air frontales qui alimentent en oxygène la pile à combustible en oxygène. Aucun détail sur les capacités de puissance ou d'autonomie n'ont pour l'heure été divulgués. Il est même impossible d'accéder à bord ou de voir à travers les vitres teintées du prototype. C'est secret défense.

Mais BMW entend poursuivre le développement de son modèle à hydrogène et lancer une première petite série en 2022 sur la base du SUV X5. Le constructeur envisage une mise en vente pour le grand public sur le long terme, d'ici 2025, sous réserve de l'évolution des infrastructures nécessaires au déploiement de véhicules de ce type.

Le plus important pour cette BMW sera d'aspirer beaucoup d'air pour apporter l'oxygène indispensable à la pile à combustion © BMW
Une phase de test est prévue en 2022 avec quelques conducteurs triés sur le volet © BMW
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi