Tech

Garer sa voiture avec sa montre, une idée de BMW

ActualitéClassé sous :voiture , SmartWatch , bmw

BMW planche sur un système autonome grâce auquel un conducteur utiliserait une montre connectée pour ordonner à son véhicule d'aller se stationner et de revenir le chercher à l'endroit où il l'a déposé quand il lui demande.

BMW profitera du prochain salon Consumer Electronics Show pour dévoiler son système de stationnement autonome contrôlé par une smartwatch. À l’entrée d’un parking, le conducteur quitte son véhicule qui va se garer tout seul et revient chercher son propriétaire lorsqu’il l’appelle avec sa montre. © BMW

Les fans de la série télévisée K2000 se souviendront sans doute de ces scènes où le héros utilise sa montre pour communiquer avec sa voiture high-tech qui se pilote elle-même pour venir le tirer d'un mauvais pas. Cette technologie, BMW entend bien la concrétiser... Lors du prochain salon Consumer Electronics Show qui se tiendra du 6 au 9 janvier 2015 à Las Vegas (États-Unis), le constructeur automobile présentera un concept baptisé Remote Valet Parking Assistant. Il s'agit d'un système de stationnement autonome contrôlé à partir d'une application pour montre connectée ou smartwatch.

Le scénario d'utilisation est d'une simplicité étonnante. Arrivé à l'entrée d'un parc de stationnement à plusieurs étages, le conducteur descend de sa voiture et tapote sur sa montre pour l'enjoindre d'aller se trouver une place et de s'y garer. Le véhicule s'exécute et, une fois stationné, se verrouille automatiquement. De retour de son rendez-vous ou de sa séance de shopping, le chauffeur appelle la voiture d'une simple commande vocale énoncée via sa montre. Celle-ci se met en route et vient rejoindre son propriétaire à l'endroit où elle l'a quitté.

BMW teste son système de stationnement autonome sur une i3 électrique. Le constructeur allemand de donne pas de délai pour la commercialisation de cette technologie. © BMW

Le système n’a pas besoin de GPS pour se localiser

BMW teste actuellement cette technologie sur son modèle électrique i3 équipé d'un système anticollision basé sur quatre scanners laser qui cartographient l'environnement et détectent les obstacles. Dans un parking par exemple, si le véhicule approche trop près d'un mur ou d'un pilier, le système déclenche le freinage. Il est capable de manœuvrer pour s'insérer dans un emplacement et peut même détecter des obstacles imprévus tels qu'une autre voiture mal stationnée.

BMW précise que les informations des capteurs laser sont croisées avec un plan numérique des lieux. Cela permet à la voiture de se géolocaliser sans utiliser un GPS qui bien souvent ne fonctionne pas dans les bâtiments. L'autre avantage est qu'il n'est pas nécessaire d'équiper les parcs de stationnement d'une infrastructure spécifique pour que le système de navigation puisse fonctionner. La seule condition est de pouvoir fournir un plan d'architecte détaillant la structure de la construction. Si tout cela semble déjà bien avancé, BMW ne fournit aucune date pour l'introduction de cette technologie dans les véhicules de série. Mais il est probable qu'une partie de ces innovations, notamment le système anticollision, soit proposé en option pour assister les conducteurs lors de manœuvres délicates.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi