Tech

Une montre connectée à la voiture signée Nissan

Le constructeur automobile japonais Nissan a présenté un concept de montre qui connectera le conducteur à son véhicule. Elle lui transmettra des informations sur le fonctionnement de la voiture, l'état de la route... et son propre rythme cardiaque.

Si la version finale de la montre est conforme au concept présenté, la Nismo Watch devrait intégrer un écran incurvé, peut-être même flexible. Mais Nissan n’a pas donné de précision à ce sujet. © Nissan

On savait déjà que les grands noms de l'industrie high-tech ont quasiment tous l'intention de s'intéresser au marché des montres « intelligentes », les smartwatchs. À commencer par Samsung qui a dévoilé sa Galaxy Gear la semaine dernière. Le constructeur coréen fut imité par Sony, qui a lui dégainé une Smartwatch 2, tandis que le fondeur Qualcomm a créé la surprise avec la Toq. Mais c'est finalement le constructeur automobile Nissan qui a pris tout le monde de cours, en annonçant lui aussi un projet de montre qui sera présenté au salon automobile de Francfort. La Nissan Nismo Watch veut « connecter le conducteur à son véhicule et lui fournir des données biométriques en temps réel », indique le communiqué.

Concrètement, la montre se connectera à des modèles Nissan de la gamme Nismo (version sportive des modèles de la marque japonaise) via une application pour smartphone et une liaison Bluetooth Low Energy. Elle affichera des informations sur la vitesse et la consommation moyenne de carburant, des alertes sur l'état de la route (risque de verglas ou de pluie par exemple), ainsi que des données télémétriques (régime moteur, pression d'huile, température d'eau, etc.) si le conducteur utilise sa voiture sur un circuit. Mais ce n'est pas tout... La Nismo Watch sera également pourvue d'un électrocardiogramme pour suivre le rythme cardiaque en le comparant à la vitesse de la voiture et diffuser, si besoin, un message pour conseiller au pilote de ralentir. Cette technologie est issue de programmes d'entraînement croisant données biométriques et télémétriques que Nissan utilise en compétition pour aider ses pilotes à progresser.

La montre Nismo de Nissan, qui n’est pour le moment qu’un concept, ambitionne de créer un lien inédit entre le conducteur et son automobile à la fois pour l’informer, mais aussi pour l’aider à progresser dans sa conduite.

La montre Nismo de Nissan, qui n’est pour le moment qu’un concept, ambitionne de créer un lien inédit entre le conducteur et son automobile à la fois pour l’informer, mais aussi pour l’aider à progresser dans sa conduite. © Nissan

Pas de date de commercialisation pour la smartwatch Nissan

Le constructeur japonais dit même vouloir aller plus loin dans ce domaine, avec de futurs vêtements intelligents qui utiliseront l'électrocardiogramme pour déceler des signes de fatigue, mais aussi les ondes cérébrales pour déterminer le niveau de concentration et l'état émotionnel du conducteur ou encore la température de la peau pour mesurer l'hydratation. La montre pourra aussi relayer une partie des informations via les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Pinterest et Twitter.

Du point de vue du design, la Nismo Watch se présente sous la forme d'un bracelet dans lequel l'écran est totalement intégré. Ce qui laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un écran flexible ou incurvé, une technologie que peu de fabricants maîtrisent pour le moment (Samsung et LG notamment) et qui ne s'est pas encore concrétisée dans un produit grand public.

Nissan indique que l'interface se pilotera avec deux boutons physiques, donc a priori pas d'écran tactile. La montre sera alimentée par une batterie lithium-ion censée lui assurer une autonomie de sept jours « en conditions d'utilisation normales ». Nissan précise que la Nismo Watch sera disponible en trois couleurs (noir, blanc, rouge et blanc), mais ne s'avance pas sur une date de commercialisation ni un prix.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi