Tech

Premiers tours de roues avec Windows Phone 7

ActualitéClassé sous :Internet , Windows Phone 7 , logiciel système pour mobile

Le nouveau logiciel système pour mobile de Microsoft, Windows Phone 7, sera disponible demain sur plusieurs téléphones. Ses innovations sont nombreuses, seulement assombries par quelques oublis.

Avec le défilement dans deux directions, assez commode, l'écran se comporte comme une petite fenêtre que l'on déplacerait sur une grande feuille. © Microsoft

Microsoft donne jeudi 21 octobre le coup d'envoi de son nouveau système d'exploitation mobile, Windows Phone 7, qui équipera plusieurs smartphones. L'éditeur américain a conçu un logiciel totalement nouveau et nettement différent des OS concurrents. Retour, en sept points clés, sur les nouveaux « Windows Phone ».

Les smartphones disponibles en France sous Windows Phone 7

En France, cinq téléphones sous Windows Phone 7 seront disponibles ce jeudi : les HTC HD7, 7 Trophy et 7 Mozart, le Samsung Omnia 7 et le LG Optimus 7. Tous ces appareils se dotent d'un large écran tactile haute résolution avec seulement trois touches en façade : retour en arrière, recherche universelle et fenêtre Windows pour le retour au menu. D'autres appareils devraient arriver un peu plus tard dans l'Hexagone, comme le Dell Venue Pro ou des smartphones de Sony Ericsson.

Opérateurs et forfaits

Partenaire de Microsoft, Orange proposera trois appareils estampillés WP7, à savoir le Samsung Omnia 7 (à partir de 49 euros avec un forfait Origami), le LG Optimus 7 (à partir de 29 euros avec un forfait Origami), et le HTC 7 Mozart, en exclusivité, au prix de 29 euros (avec forfait Origami).

SFR proposera pour sa part deux références, le Samsung Omnia 7 (à partir de 49,90 euros avec forfait Illimythics 5 Webphone), et le HTC 7 Trophy (à partir de 1 euro avec un forfait Illimythics 5 Webphone).

Enfin, Bouygues Telecom commercialisera le HTC HD7 et le Samsung Omnia 7 au même tarif : 249 euros avec un forfait Neo 3 heures ou Ideo 3 heures (engagement sur 12 ou 24 mois).

La nouvelle interface de Windows Phone 7

L'écran d'accueil est organisé en plusieurs vignettes personnalisables. L'utilisateur peut y faire figurer ses propres contenus : sites Web favoris, morceaux de musique, jeux, etc. Les vignettes dynamiques, comme celles dédiées à un réseau social ou aux messages, sont réactualisées en temps réel. L'interface est divisée en plusieurs "hubs". Au nombre de six, ces thémes agrègent les applications et contenus spécifiques à chaque hub. Exemple, dans le hub contact, l'utilisateur peut retrouver ses contacts, visualiser leurs coordonnées voire leurs derniers statuts sur Facebook ou les derniers SMS échangés avec eux. Enfin, la navigation s'organise dans les quatre sens : on fait défiler une liste ou un programme en feuilletant l'écran vers la droite, la gauche, vers le haut ou vers le bas. Cette logique est reprise dans la plupart des applications.

Un « Windows Phone » sera aussi un Caddy pour faire ses courses chez Microsoft. © Microsoft

Les contenus des Windows Phone

A l'image de l'iPhone et iTunes, les smartphones sous Windows Phone 7 ouvriront un droit d'accès à Zune, le service de téléchargement de musique et de vidéos de Microsoft. En France, l'utilisateur pourra par exemple payer un abonnement de 9,99 euros par mois pour accéder en illimité à un catalogue de 8 millions de titres.

Les applications disponibles

Les applications du Marketplace de Microsoft compatibles avec Windows Phone 7 seront peu nombreuses au départ (quelques centaines pour la France). L'éditeur compte sur les développeurs pour mettre au point des applications innovantes, avec une présentation et une navigation bien différente que sur iPhone ou Android. Plusieurs partenariats ont déjà été noués en France afin proposer plusieurs programmes à télécharger dès le 21 octobre : ElleLe Figaro, PagesJaunes, Vente-privee.com, Meetic, eBay, Explorimmo, etc.

Les points faibles de Windows Phone 7

Si le nouvel OS mobile de Microsoft a été salué positivement par les premières critiques, il souffre cependant de quelques limites. Au lancement, le logiciel ne prendra pas en compte la fonction copier-coller et le multitâche sera limité à certaines applications. Microsoft a toutefois assuré que la première mise à jour du système, prévue d'ici quelques mois, comblera ces lacunes. La navigation par GPS sera proposée via une application payante, alors qu'elle est gratuite sur Android et les smartphones Nokia. Enfin, la compatibilité avec Flash pour la navigation Web est encore à l'étude chez Microsoft.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi