Parmi les nouveautés importantes de sa version 76, le navigateur Google Chrome crée un véritable mode de navigation privé impossible à détecter par les sites Web.

Cela vous intéressera aussi

Une grande partie des sites WebWeb vont détester la nouvelle version de Google ChromeChrome. Cette 76e édition du navigateurnavigateur apporte une nouveauté essentielle : un vrai mode de navigation incognito. En réalité, l'option actuelle que l'on peut activer en combinant les touches Ctrl, Maj et N, n'est pas si aussi confidentielle que cela pour l'utilisateur. Certes, les cookiescookies, l'historique et les informations des formulaires sont désactivés, mais cela n'empêche pas les sites de vous traquer.

Pour y parvenir, ils savent détecter que le navigateur fonctionne en mode privé et, dans ce cas, ils peuvent restreindre l'accès aux contenus en contrepartie. C'est d'ailleurs beaucoup le cas aux États-Unis et un peu moins en France. Pour parvenir à identifier que le mode privé est actif, ils interrogent l'APIAPI FileSystem qui sert à enregistrer les données de navigation (cookies, historique...). En mode de navigation privée, elle est désactivée. Cela a pour effet de délivrer au site un code d'erreur qui vient signifier que le navigateur est en mode incognito.

Chrome 76 vient duper les sites

Pour la version 76 de Chrome, le nouveau navigateur va piéger les sites en créant dans la mémoire vivemémoire vive un fichier enregistrant temporairement les données. Avec cette feinte, le site ne pourra pas détecter le mode de navigation privé. À l'issue de la navigation, la mémoire vive est alors purgée et les données éliminées. Du côté des sites, le problème c'est qu'en France, de très nombreux sites d'information français proposent la lecture de quelques articles avant d'imposer un abonnement. Pour ces derniers, il ne sera donc plus possible de faire le compte des visites avant blocage. Le compteur sera systématiquement remis à zéro à chaque visite.

Comme autres nouveautés, il y a le blocage total de tout ce qui relève des composants Flash. Alors qu'auparavant un message permettait de les réactiver à la demande, ce n'est plus le cas. Il reste toutefois possible de réafficher ce message en modifiant les réglages. Enfin, si le site visité dispose d'une applicationapplication de service via le navigateur (un Progessive Web Apps), un bouton + apparaît dans la barre d'adresse Chrome afin de la lancer. Chrome 76 est disponible dès maintenant pour AndroidAndroid, iOSiOS, Windows, LinuxLinux et Mac.