Tech

Flash Player 9 : Adobe intègre la haute définition à son lecteur Flash

ActualitéClassé sous :Internet , Flash Player , adobe

C'est la réponse du berger à la bergère. Alors que Microsoft avait introduit au printemps dernier Silverlight, une technologie destinée à concurrencer Adobe Flash sur son propre terrain, Adobe vient d'élever son lecteur au niveau de la HD et prend à son tour une longueur d'avance sur le géant de Redmond.

Adobe.

Flash Player 9, développé sous le nom de code MovieStar, vient d'être proposé au téléchargement dans sa version bêta. Outre de nouvelles fonctionnalités, il offre la possibilité de lire les fichiers multimédias au format Mpeg-4, qui est aussi celui utilisé pour l'encodage des DVD haute définition, Blu-Ray et HD-DVD en intégrant le codec H.264 (ou H.264/AVC, pour Advanced Video Coding). Cerise sur le gâteau, on notera aussi la présence du standard audio High Efficiency AAC (HE-AAC), c'est-à-dire la très haute fidélité sonore, également présente dans l'encodage DVD.

Selon Marc Randall, directeur technique de la firme Adobe, le nouveau logiciel de lecture a été développé afin de prendre entièrement en compte les processeurs double cœur ainsi que les cartes graphiques les plus récentes, ce qui lui assure des performances hors du commun.

Il est à noter aussi que le codec H.264/AVC (ou MPEG-4 AVC) était déjà intégré dans les logiciels d'Adobe Premiere Pro (montage vidéo) et After Effect (trucages numériques). Enfin, la firme développe actuellement son propre lecteur, Adobe Media Player, dont une première version bêta devrait être disponible durant le second semestre 2007.

MovieStar bêta fonctionne actuellement en version PC, Mac et Linux, et la version définitive est prévue pour l'automne prochain. Le lecteur Flash actuel d'Adobe intégrant déjà la grande majorité des navigateurs internet, la nouvelle génération se retrouvera donc dans nos ordinateurs dès la première mise à jour suivant la sortie de sa version définitive. Par ailleurs, Adobe indique que celui-ci sera utilisable aussi bien en association avec un navigateur que séparément.

En d'autres termes, la stratégie d'Adobe est claire. Son ambition est de rendre tous les ordinateurs de la planète, quel que soit leur OS ou leur équipement, capables de diffuser de la vidéo HD pour autant que leur vitesse de traitement le permette. Ce pas important ouvre des perspectives, comme la diffusion en ligne de contenus en haute définition. A terme, l'internet concurrencera-t-il la télévision telle que nous la connaissons ?

Quant à Microsoft, il semble bien qu'il ait été pris de court. Car en effet, si la société tentaculaire de Bill Gates n'a pas annoncé de projet concurrent, un de ses porte-parole a laissé entendre que le codec H.264 pourrait être intégré à ses logiciels si les utilisateurs le demandent.

Cela vous intéressera aussi