Tech

USB Power Delivery, ou comment recharger un PC portable sur une prise USB

ActualitéClassé sous :informatique , USB Implementers Forum , USB

Une prise USB pourrait délivrer jusqu'à 100 watts avec le nouveau standard, baptisé USB Power Delivery, finalisé en juillet dernier par l'USB Implementers Forum. L'objectif : utiliser le même câble pour recharger ou alimenter des appareils mobiles mais aussi des ordinateurs portables et même des stations de travail. Jeff Ravencraft, le président de l'USB Implementers Forum, a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Exemple d’usage d’un câble USB-PD. Un écran branché sur le secteur et doté de ports USB-PD peut servir à charger un téléphone tout en alimentant un disque dur externe. Le câble peut également faire transiter les données. © USB Implementers Forum

Un câble USB pour tout faire, voici le rôle qu'ambitionne de tenir l'USB Power Delivery (USB-PD), un nouveau standard technique dérivé de l'Universal Serial Bus, notre bon vieux port USB. Capable de supporter jusqu'à 100 watts de puissance électrique, un câble USB-PD pourra servir à charger ou alimenter aussi bien des appareils mobiles (téléphones, tablettes, baladeurs) que des PC portables, des disques durs externes et même des stations de travail, tout en véhiculant si besoin des données.

Les spécifications techniques de l'USB-PD ont été publiées en juillet par l'USB Implementers Forum. Ce consortium qui assure la promotion et le développement du standard USB compte, parmi ses principaux promoteurs, de grands noms de l'industrie comme Hewlett-Packard, Intel, Microsoft, Renesas Electronics, ST-Ericsson et Texas Instruments.

« L'USB Power Delivery apporte de nombreux bénéfices à l'utilisateur. Il permet tout d'abord de délivrer jusqu'à 10 watts de puissance via les câbles USB actuels. Les nouvelles spécifications étendent les capacités de puissance du bus du câble dans les applications USB, fournissant une tension et un courant plus élevés pour délivrer jusqu'à 100 watts via de nouveaux câbles certifiés USB-PD. Il peut notamment charger des PC portables et alimenter des disques durs externes, des terminaux qui auparavant ne pouvaient pas recevoir la puissance adéquate du bus 5 volts traditionnel », a expliqué à Futura-Sciences Jeff Ravencraft, le président de l'USB Implementers Forum.

Le standard USB Power Delivery est compatible avec l’USB 2.0 et 3.0 afin d’alimenter des appareils mobiles. Mais il peut faire transiter jusqu’à 100 watts pour servir de chargeur ou de câble d’alimentation à la plupart des appareils électroniques : tablettes, PC portables, disques durs externes, écrans, stations de travail. © USB Implementers Forum

L'intérêt de l'USB-PD réside également dans sa compatibilité avec les connecteurs USB 2.0 et 3.0 qui délivrent respectivement 2,5 et 4,5 watts de puissance ainsi qu'avec l'USB-BC (battery charging) qui gère 7,5 watts. Le nouveau standard couvre donc toutes ces plages destinées aux appareils mobiles et aux appareils photo puis monte en puissance : 18 watts pour les tablettes et les périphériques (disque dur, SSD, écran...), 36 watts pour les netbooks et autres PC portables de petite taille, 65 watts pour les PC portables plus grands et enfin 100 watts pour les stations de travail.

Dans ses exemples, l'USB Implementers Forum cite une configuration où un écran relié au secteur et équipé de prises USB-PD pourrait servir de source d'alimentation à un PC portable, un disque dur externe ou charger un téléphone mobile, tout en faisant transiter des données. Dans le même esprit, un seul câble USB-PD pourrait alimenter une imprimante tout en acheminant les informations. Cette simplification va de pair avec une volonté de standardiser les chargeurs des appareils électroniques. Fin décembre 2010, la Commission européenne a annoncé la validation des normes techniques favorisant l'arrivée de chargeurs universels pour les téléphones mobiles basés sur la connectique micro-USB.

Quatorze constructeurs parmi lesquels Apple, LG, Motorola Mobility, Nokia, Research In Motion (RIM), Samsung, Sony Ericsson se sont engagés à adopter ce standard dont la finalité est de lutter contre la multiplication des chargeurs spécifiques à chaque marque et parfois même à certains modèles. Seul Apple a décidé de maintenir une connectique propriétaire avec son connecteur 30 broches qui vient de céder la place au nouveau connecteur « Lightning » inauguré avec l'iPhone 5.

L'USB vraiment universel

L'USB-PD va dans le sens de la standardisation souhaitée par les instances européennes, et par les consommateurs qui apprécieront de ne plus avoir à jongler entre une multitude de câbles et de cordons d'alimentation. « La spécification USB Power Delivery va aider à aller vers un chargeur universel qui réduira grandement les chargeurs propriétaires et les déchets électroniques. Elle permet également de bénéficier d'une source d'alimentation sans avoir à changer le sens du câble, offrant aux consommateurs le choix de fournir ou de recevoir une alimentation depuis un appareil », poursuit Jeff Ravencraft.

Selon lui, les premiers appareils qui adopteront le standard USB-PD devraient être les PC portables et les disques durs externes. À quelle échéance peut-on espérer l'arrivée de cette technologie dans les produits grand public ? « L'USB Implementers Forum ne fabrique pas les produits et ne commente pas les feuilles de route des constructeurs, mais d'une manière générale, après qu'une spécification a été publiée, il faut compter entre 18 et 24 mois pour que les premiers produits arrivent », indique le président de l'USB-IF.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi