Google projette-t-il de mettre à disposition de ses utilisateurs une capacité de stockage illimitée ? Les internautes pourront-ils copier leur disque dur sur les serveurs du géant américain, et ainsi consulter leurs fichiers de n'importe quel ordinateur dans le monde ?
Cela vous intéressera aussi

C'est en tout cas la rumeur qui court depuis le Google Annual Analyst Day, événement qui s'est tenu aux Etats-Unis ces derniers jours, et qui a vu la fuite - orchestrée ? - de ce projet.

Google prévoit-il de mettre à disposition des internautes un espace de stockage illimité ?<br /> En tout cas, la rumeur court...

Google prévoit-il de mettre à disposition des internautes un espace de stockage illimité ?
En tout cas, la rumeur court...

Fuite, ou effet d'annonce ?

GDrive, ou le stockage illimité sur InternetInternet : une réalité ? Les internautes n'ont eu à leur disposition que quelques instants pour se faire un avis sur la question. En effet, à l'occasion d'une rencontre de GoogleGoogle avec ses investisseurs, qui s'est tenue au "Google Annual Analyst Day", une présentation est apparue sur le site du géant américain, avant de disparaître aussitôt. A en croire les quelques chanceux qui se trouvaient au bon endroit au bon moment, il était question de GDrive, un espace de stockage illimité qui serait offert aux utilisateurs de Google.

GDrive, une menace pour les libertés ?

En utilisant des programmes spécifiques, les internautes pouvaient déjà utiliser leur compte GmailGmail - d'une capacité de stockage de plusieurs giga-octets, nettement supérieure à celle de ses concurrents - comme un disque durdisque dur virtuel, et y entreposer ainsi des données disponibles à partir de tout ordinateurordinateur.

Si GDrive pourrait faire le bonheur des « over-quota », il s'attirerait rapidement les foudresfoudres des associations de défense des libertés individuelles. En effet, une fois les données sur leurs serveursserveurs, rien n'empêcherait certains employés de Google d'y avoir accès. D'autre part, comment surveiller les contenus stockés, et comment empêcher GDrive de devenir un gigantesque entrepôt de fichiers illégaux ?

Alors, GDrive verra-t-il le jour ? Avons-nous affaire à une rumeur, ou à un réel projet de la firme américaine ? Seul l'avenir nous le dira. Une seule chose est sûre : nul doute que les défenseurs et les opposants de GDrive fourbissent déjà leurs armes...