Un petit bug à Mountain View et le Web tremble de l'autre côté de la planète. Une nouvelle définition de l'effet papillon ?

Tech

Google encore en panne

ActualitéClassé sous :Internet , informatique , plantage de Google

Pour la troisième fois depuis le début de l'année, un plantage a paralysé les services majeurs de Google pour une partie des utilisateurs, durant, officiellement, une heure.

Jeudi 14 mai vers 17 heures (heure française), le moteur de recherche Google, la messagerie GMail et quelques autres services de Google sont devenus excessivement lents voire inaccessibles pendant une heure. Le dysfonctionnement a surtout touché les Etats-Unis et, au total, explique Google sur son blog officiel, la panne a concerné 14% des utilisateurs mondiaux, estimés à 597 millions de personnes (chiffre cité par SiliconValley.com). Les internautes sont nombreux à avoir remarqué des problèmes durant plusieurs heures.

L'explication donnée par l'entreprise est qu'une « erreur dans un système a contraint à rediriger une partie du trafic vers l'Asie, ce qui a créé un embouteillage ». Les détails s'arrêtent là et Google rassure la planète en expliquant que ses équipes « vont travailler dur » pour que ce genre d'incident ne se reproduise jamais.

Selon le magazine Web CNet.com, qui rapporte l'explication avancée par Dmitri Alperovitch, travaillant chez McAfee, la panne serait survenue pendant la mise à jour de serveurs pour migrer du protocole IPv4 vers IPv6 et serait à l'origine une défaillance matérielle.

Série noire

Coïncidence supplémentaire ou pas, c'était également ce même 14 mai qu'a été mis à jour le service Google News, avec une pléthore de nouveautés. La présentation des pages d'actualités a été revue et les liens intègrent désormais des vidéos issues de YouTube.

Cet incident sans grande gravité est tout de même le troisième du genre en 2009. Le 31 janvier, le moteur de recherche a provoqué un certain émoi en signalant, durant près d'une heure, que tous les sites Web du monde étaient dangereux. Il s'agissait, avait expliqué Google, d'une erreur humaine. Le 24 février, le service de messagerie GMail a privé ses utilisateurs de courrier durant plusieurs heures à cause d'un problème lors d'une opération de maintenance.

Cette série noire a de quoi faire réfléchir, en particulier le secteur professionnel, sur la fiabilité d'un service d'envergure planétaire assuré par une seule entreprise...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi