Tech

Le FnacBook, une liseuse made in Fnac

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , FnacBook

Pour 200 euros, la Fnac, le plus gros vendeur de livres en France, vendra son propre e-book. Il permettra, via une connexion Wi-Fi ou 3G, d'ouvrir une bibliothèque de 80.000 livres et 750 bandes dessinées.

Le FnacBook, un appareil pour acheter des livres numérisés à la Fnac. © Fnac

Comme Amazon et son Kindle, comme un libraire des États-Unis (Barnes & Noble), la Fnac proposera à partir du 10 novembre une liseuse, alias e-book. De facture classique, réalisé par Sagem Wireless, l'appareil de 240 grammes arbore un écran de 15,2 centimètres de diagonale (6 pouces) en noir et blanc. Signe des temps, il est tactile, contrairement à celui du Kindle, mais il reprend de ce pionnier le principe de « l'encre électronique » qui apporte un réel confort de lecture par rapport à un écran LCD classique.

Le FnacBook est doté d'une connexion Wi-Fi mais aussi 3G, qui assurera des liaisons sans surcoût sur le réseau SFR. Il est donc possible de télécharger un document directement, sans passer par l'intermédiaire d'un ordinateur. Les ouvrages téléchargés seront enregistrés dans la mémoire de 2 Go (soit 2.000 livres selon la Fnac) ou dans la carte mémoire au format SD HC (jusqu'à 16 Go). Quant aux formats acceptés, le FnacBook ne semble pas d'une nature difficile. Il reconnaît le PDF, le HTML et le TXT, sait lire les images JPeg et PNG, et intègre aussi un lecteur MP3.

Lors de la présentation, Christophe Cuvillier, directeur général de la Fnac, annonçait « 80.000 livres francophones et 750 bandes dessinées », une bibliothèque qui grossira « de 10 % chaque mois ». Plusieurs grands éditeurs (dont Hachette, Gallimard, Albin Michel...) ont déjà signé avec la Fnac pour fournir des ouvrages numérisés. Cette collection sera également accessible via un ordinateur, un iPad, un iPhone et, plus tard (« début 2011 »), un mobile sous Android.

L'appareil sera sans doute handicapé par son prix - 199 euros - même si la Fnac y ajoute gracieusement 50 livres en mémoire. Le prix des ouvrages numérisés n'est pas encore défini. Ceux que l'on trouve déjà sur Fnac.com sont proposés à des tarifs inférieurs à ceux des livres matériels. Le prix dépendra en fait du Parlement, qui doit décider de l'application d'un prix unique et du taux de TVA. En revanche, l'e-Book de la Fnac sera en France un concurrent redoutable pour le Kindle qui n'ouvre que le catalogue d’Amazon, essentiellement anglophone.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi