Tech

Chez Samsung, un écran souple épais de seulement 0,05 mm

ActualitéClassé sous :informatique , salon FPD International 2008 , Samsung

Ce petit écran Oled en couleur est pour l'instant le plus fin du monde, avec cinq centièmes de millimètre. Mais il serait possible de faire mieux, affirme Samsung.

L'écran plat ultra-fin ondulant dans les courants d'air du salon FPD, organisé par Nikkei Electronics... © Nikkei Business Publications

Au salon FPD International 2008, qui vient de se tenir au Japon, le sud-coréen Samsung a présenté un écran plat de petite taille, qualifié de flapping display, ce que l'on pourrait traduire par afficheur claquant au vent... L'expression semble un peu exagérée mais le fait est que cet écran est souple. Sur le stand de Samsung, le modèle présenté, seulement maintenu par son côté supérieur, pendait comme un mouchoir sur un fil à linge.

Cet écran Oled (Organic light-emitting diode, donc à diodes électroluminescentes faites de semi-conducteurs organiques) affiche une image en couleur de 10 centimètres de diagonale (quatre pouces). Comme la taille, la définition est modeste, ce prototype n'affichant que 480 x 272 points. La luminosité, faible, n'atteint que 200 candelas par mètre carré, donc nettement moins qu'un écran LCD habituel. Mais le contraste est élevé (1:100.000), une valeur courante en technologie Oled, dont c'est l'un des avantages.

Record à battre

La souplesse lui vient de son épaisseur : 0,05 millimètre. En 2007, Samsung avait annoncé un écran plat de 0,25 millimètre d'épaisseur, ce qui était déjà un record. La réalisation du modèle présenté reposerait sur une méthode classique jusqu'à l'application sur un support vitreux, remplacé ici par une matière plastique. Le circuit de contrôle est constitué, de manière également classique, en TFT (transistors en couches minces) en silicium polycristallin. Son épaisseur serait à peine supérieure à celle de l'afficheur lui-même.

Mais les explications données ne vont pas plus loin. Lors de la présentation, les représentants de Samsung ont affirmé que cette épaisseur de 0,05 millimètre n'est pas une limite physique. Il serait possible de la réduire encore, mais sans doute pas de beaucoup. Plus que la souplesse, cette finesse ouvre des perspectives intéressantes pour les afficheurs des futures générations d'appareils mobiles.

Cela vous intéressera aussi