Tech

ARM présente ses processeurs Cortex-A50 pour serveurs

ActualitéClassé sous :informatique , ARM , processeur 64 bits

Alors qu'il domine le marché de la mobilité (smartphones, tablettes), ARM vient de dévoiler les détails de deux nouveaux processeurs 64 bits. La série Cortex-A50 offrira une consommation réduite pour plus de performances, elle pourra être déployée aussi bien sur les smartphones, les tablettes, mais aussi... les serveurs.

Snapdragon, Tegra 3… ces processeurs qui équipent jusqu’à 90 % des tablettes et smartphones ont tous en commun une architecture, celle d’ARM (Advanced RISC Machines). La société qui vend aux constructeurs ses licences souhaite faire débarquer des puces 64 bits sur les serveurs et concurrencer Intel sur son terrain de prédilection. © ARM

ARM, qui vend sous licence ses designs de processeurs, vient tout juste d'annoncer ses premiers processeurs 64 bits Cortex-A57 et Cortex-A53 pour smartphones mais aussi pour... serveurs ! Si ARM s'impose depuis longtemps sur le marché de la mobilité, il vient maintenant attaquer frontalement Intel et son architecture X86 sur le terrain des serveurs. Une puce dotée d'une architecture ARM a de quoi séduire les data centers avec son excellent rendement énergétique allié à de bonnes performances.

Le Cortex-A57 vise ce marché, mais il peut tout aussi bien être employé sur les tablettes haut de gamme et les smartphones musclés avec de 1 à 4 cœurs. Selon ARM, le remplaçant du Cortex-A15 serait capable de fournir des performances trois fois plus élevées avec la même consommation d'énergie que les processeurs actuellement employés.

L'ARM Cortex-A57 fonctionne en 64 bits. Elle est dotée du jeu d'instructions ARMv8 et se déclinera en versions allant de 1 à 4 cœurs. © ARM

Le Cortex-A53, quant à lui, est considéré par ARM comme le plus petit processeur 64 bits existant avec de 1 à 4 cœurs. Il remplacera le Cortex-A7 et disposera d'une consommation divisée par quatre. Tous deux pourront exploiter 64 Go de mémoire contre 4 Go avec les ARM 32 bits du moment. À priori, ces processeurs resteront compatibles avec les systèmes d'exploitation 32 bits.

Des licences déjà vendues

Ces processeurs qui formeront la série Cortex A50 pourraient être produits à la fin 2013 chez les fabricants. Pour l'instant, Samsung, Broadcom, STMicroelectronics et Hisilicon (Huawei) ont déjà acheté la licence de cette série A50. AMD et Calxeda ont également annoncé qu'ils prendraient cette licence pour équiper leurs serveurs. nVidia et AppliedMicro développent leurs propres designs pour concevoir des processeurs ARM 64 bits.

Intel, qui avait jusqu'à maintenant loupé le coche des tablettes et smartphones et qui tente de se faire sa place sur ce créneau avec des processeurs X86 adaptés, a de quoi s'inquiéter de l'arrivée de cette architecture sur son propre marché.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi