Le Maréchal de Villars, lors la bataille de Denain pendant la Guerre de succession d'Espagne (1712). © Peinture de Jean Alaux. Musée de Château de Versailles, Wikimedia Commons, DP

Sciences

Quelle est la cause de la guerre de succession d'Espagne ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , XVIIIe siècle , guerre de succession d'Espagne

La guerre de succession d'Espagne représente un tournant dans l'histoire européenne. Elle oppose au début du XVIIIe siècle la France et l'Espagne à la Grande Alliance, composée du Saint-Empire romain germanique et de la Grande-Bretagne.

La genèse de la guerre de succession d'Espagne est liée à la personnalité du roi d'Espagne Charles II. Instable psychologiquement, il est non seulement atteint de multiples troubles liés à la consanguinité des précédentes unions, mais de surcroît,  il est également stérile. Devant l'impossibilité d'avoir des enfants, il ne peut donner une succession naturelle au trône d'Espagne. Il décède le premier novembre 1700. Par testament, il offre sa couronne à Philippe V, le petit-fils de Louis XIV. Mais la famille régnante d'Autriche, les Habsbourg, considérant que la succession lui revient, revendique également le trône. Il faut préciser que Charles II est apparenté à la fois aux Habsbourg d'Autriche et aux Bourbons de France.

Détail de la bataille d’Almansa, 1709. © Buonaventura Ligli (Ventura Lirios) y Filippo Pallotta, Musée del Prado, Wikimedia Commons, DP

Les provocations françaises, étape ultime avant la guerre de succession d’Espagne

Louis XIV accepte cet héritage royal en faveur de son petit-fils mais les autres puissances européennes ne voient pas d'un très bon œil cette disposition testamentaire du défunt roi. Elles se sentent menacées par le rapprochement des dynasties espagnoles et françaises. Les tensions entre la France et l'Autriche se montent d'un cran quand Louis XIV déclare officiellement que Philippe V, le nouveau roi d'Espagne, est aussi son futur héritier, susceptible de prendre la couronne de France. Cette annonce est vécue comme une première provocation par les puissances adverses.

Là où Louis XIV a manqué de sens diplomatique

D'autant que Louis XIV, jouissant désormais de quelques privilèges, profite de l'avantageuse situation et ne tarde pas pour envoyer les troupes françaises aux Pays-Bas espagnols où la flotte maritime pénètre dans le secteur des colonies espagnoles. Face à cette manifestation de force, le Saint-Empire, la Grande-Bretagne et les Provinces-Unies forment la Grande Alliance.

Le conflit éclate en 1701 et ne prend fin qu'aux termes d'abruptes négociations où l'Espagne et la France doivent concéder une bonne partie de leurs colonies. En 1713, la paix est ratifiée par la signature des Traités d’Utrecht entre la France et l'Espagne avec la Grande-Bretagne.

Ces traités furent écrits en français. Dès lors, la langue de Molière fut instaurée officiellement comme langue diplomatique et cela perdura jusqu'en 1919.

Anecdote

La dynastie des Bourbons d'Espagne règne encore aujourd'hui de l'autre côté des Pyrénées. Elle est née du sacre de Philippe V, petit-fils de Louis XIV. Juan Carlos Ier d'Espagne est donc un descendant direct du roi de France.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi