Ce petit hydrozoaire affectionne les substratssubstrats durs, comme des rochers, exposés aux courants. Bien qu'appréciant majoritairement de vivre entre 1 et 30 m de profondeur, quelques individus ont déjà été observés à plus de 3.000 m. La petite tubulaire forme des colonies parfois denses. Les polypes sont fixés sur le substrat par des tiges non ramifiées mais connectées à un réseau de tubules appelés stolonsstolons. Chaque polype mesure 1 à 3 mm de diamètre et possède une couronne composée de 16 à 29 tentacules (longueur moyenne de 5 mm). Ectopleura larynx s'observe en ArctiqueArctique, dans l'Atlantique, mais aussi dans la Manche ou en Méditerranée. © Alexander Semenov