Sciences

Le glacier de la Marmolada, le plus haut sommet des Dolomites

Diaporama - Chaussez vos crampons, nous partons dans les Alpes et les Dolomites
PhotoClassé sous :photographe , montagne , les Alpes
Le glacier de la Marmolada, le plus haut sommet des Dolomites
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La Marmolada, appelée la « Reine des Dolomites », est un ensemble de plusieurs monts dont le plus élevé est le Punta Penia à 3.342 m d'altitude. C'est une montagne de contrastes qui commence doucement avec, à son flanc occidental, l'Alpe de Siusi, le plus haut et grand alpage d'Europe (52 km2), des prairies et des forêts à ses pieds, pour brusquement s'élever. Nombre d'espèces florales sont protégées comme la campanule, le crocus, l'ancolie des Dolomites, l'orchidée des Alpes, l'edelweiss, l'œillet des Alpes, l'achillée des Alpes. Sa face nord comprend le glacier qui prend naissance sur les rives du petit lac de Fedaia, point de départ des escapades de divers niveaux de difficulté. La face sud est l'une des plus ardues et comprend un mur de 1.000 m. Il est possible, en empruntant la via ferrata della Marmolada réputée sans trop de difficulté, d'atteindre son sommet en environ 5 heures. Positionnée à la frontière austro-italienne, la Marmolada fut le théâtre de combats durant la Première guerre mondiale. Un musée est consacré à cette « ville de glace » : un complexe réseau de 12 km de tunnel reliant les positions austro-hongroises entre elles. Des cavernes creusées dans le glacierdortoirs, cuisines, infirmerie, salle radio, chapelle, cantines pouvaient accueillir jusqu'à 200 soldats en toute sécurité. © Pierre Thiaville, tous droits réservés