Le physicienphysicien Max PlanckPlanck apporta une très grande contribution à la théorie quantique ; il découvrit la valeur d'une constante qui portera son nom et qui exprime le seuil d'énergieénergie minimum que l'on puisse mesurer sur une particule.

Voyons maintenant la valeur de cette constante : h = 6,63 . 10 -34 joulesjoules.seconde.

Planck découvrit cette constante en 1900, par la force des choses si l'on peut dire, car à cette époque on croyait que les échanges d'énergie entre la matièrematière et le rayonnement s'effectuaient de façon continue, alors que les expériences prouvaient le contraire.

Il introduisit la valeur de cette constante dans ses calculs, avec par la suite l'intention de faire tendre sa valeur vers 0 pour revenir à une description continue du rayonnement, mais ses efforts furent vains : la constante h ne pouvait être annulée sans contredire les expériences...

Voici donc la formule élaborée par Max Planck : E = h . f, dans laquelle :

- E = énergie de la fréquencefréquence;
- h = constante de Planckconstante de Planck;
- f = fréquence de l'onde.

Il donnera plus tard le nom de quantum à ces quantités.

D'autres constantes intéressantes attribuées à Max Planck ont suivi :

Le Temps de Planck = 10-43 seconde.

C'est la plus petite mesure de temps à laquelle nous puissions avoir accès, au-delà de cette limite les lois physiquephysique cessent d'être valides.

Et en voilà une autre : La Longueur de PlanckLongueur de Planck = 10-33 centimètre.

Cette longueur nous indique la frontière entre notre monde et le domaine quantique ; à des échelles aussi petites, l'espace devient une sorte de bouillonnement quantique dans lequel des particules virtuelles peuvent surgir du vide pour se désintégrer aussitôt.