Sciences

Les tectites : propriétés, composition chimique…

Dossier - Les météorites, ces roches extraterrestres
DossierClassé sous :Astronomie , météorite , impact

Il existe différentes sortes de météorites. Ce dossier vous donne les éléments pour les reconnaître. Il détaille également la nature et la composition des météorites.

  
DossiersLes météorites, ces roches extraterrestres
 

Les tectites sont une catégorie de météorites qui consiste en de petites sphérules colorées et vitrifiées de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. Découvrez leurs propriétés et leur composition chimique.

Les tectites ont rarement été associées à la chute de météorites récentes mais certaines furent trouvées près de cratères météoritiques fossiles (en Côte d'Ivoire et en ex-Tchécoslovaquie). Les plus jeunes échantillons sont tombés sur Terre il y a plus de 600.000 ans et certains remontent à 35 millions d'années.

Composition chimique et propriétés des tectites

Les tectites ont subi une double fusion ; elles contiennent principalement des silicates et relativement peu de sodium et de magnésium. Elles s'apparentent à l'obsidienne terrestre d'origine volcanique mais présentent peu de métaux alcalins.

Ces météorites tombèrent en essaims, formant des champs de tectites très localisés. On en retrouve sur l'île du Cap, au large du Ghana, mais aussi dans la région qui va du Texas aux Caraïbes, au sud et à l'ouest de l'Australie, dans l'océan Indien ainsi qu'à Bornéo, au Viêtnam, etc. Leur origine reste un mystère.

Les tectites ont subi une double fusion. © DR

L'origine des tectites

Pour expliquer la double fusion, plusieurs hypothèses ont été émises :

  • L'une d'elles considère qu'avant d'arriver sur Terre, les tectites ont pu être éjectées suite à l'impact d'une météorite sur la Lune.
  • Une autre théorie fait valoir l'éventuelle explosion d'une dixième planète qui forma les astéroïdes.
  • Enfin, la plus probable à mon sens, les lie à une vitrification terrestre survenue à la suite d'un impact d'une météorite ; la première fusion survenue sous l'impact a réduit la roche à l'état de verre, tandis que la seconde a pu se produire lorsque les éjecta ont été propulsés dans l'atmosphère et sont retombés sous forme de gouttes incandescentes, n'affectant cette fois que les couches externes de la tectite.

Avis aux collectionneurs

Le docteur Carleton B. Moore nous rappelle : « Une météorite est un objet rare et d'une valeur scientifique certaine. Le centre que je dirige se prête également aux analyses des particuliers. Il peut encore arriver que l'on rapporte un type inconnu de météorite et pour cette raison il est souhaitable que tous les spécimens récoltés nous parviennent, le temps de les analyser ». Nous en prenons bonne note.

Ce dossier a été préparé et publié avec l'accord de Thierry Lombry, webmaster du site Luxorion. Toute reproduction partielle, textes et images, est interdite sans l'accord de l'auteur. Voir sa FAQ.