Cela vous intéressera aussi

Le thermomètrethermomètre à mercuremercure est un instrument qui sert à mesurer une température.

  • Inventé en 1724 par Daniel Gabriel Fahrenheit

Principe et description du thermomètre à mercure

Inventé en 1724 par le physicienphysicien allemand Daniel Gabriel FahrenheitDaniel Gabriel Fahrenheit, il fonctionne avec un tube de verre contenant du mercure, un élément chimiqueélément chimique à l'apparence liquideliquide dont la longueur dépend de la température. Pour mesurer cette dernière, le tube de verre est nécessairement gradué en températures. À ses extrémités, le tube du thermomètre est formé d'une ampoule pour l'une, elle aussi remplie de mercure, et d'un composé d'azoteazote pour l'autre.

Utilisation du thermomètre à mercure

Pendant très longtemps, cet instrument a été utilisé pour mesurer la température interne de l'Homme. Depuis plusieurs années, son utilisation tend à disparaître, la vente des thermomètres à mercure pour l'utilisation précitée étant même interdite depuis 1998 en France. Cette disparition progressive est due à la révélation de dangers potentiels liés à cet instrument. Le plus important d'entre eux est le risque de bris du thermomètre à mercure lors de son utilisation, ce qui peut entraîner des diffusionsdiffusions de mercure dans l'organisme, un élément chimique très toxique. Un autre risque, moindre, est lié aux hypothétiques vapeurs de mercure.

Ces deux défauts du thermomètre à mercure verront cet instrument se faire progressivement remplacer depuis les années 1970 par des thermomètres électroniques, où le galliumgallium prend alors la place du mercure. Mais depuis quelques années, le gallium est lui aussi l'objet de critiques quant à son éventuelle toxicitétoxicité. Un autre thermomètre, le thermomètre infrarougeinfrarouge, tente alors de faire son apparition.