Le terme de lixiviation se rapporte aux techniques d’extraction de substances solubles par un solvant et notamment par l’eau. Le café filtre en est un exemple du quotidien. © Gregory Lee, Adobe Stock

Sciences

Lixiviation

DéfinitionClassé sous :chimie , Lixiviation , extraction

Le terme de lixiviation est employé dans différents domaines que sont essentiellement la chimie, la pharmacie et les sciences des sols. Il se rapporte aux techniques d'extraction de substances solubles par un solvant et notamment par l'eau. Par lente percolation, cette dernière permet en effet de dissoudre certaines matières. Le liquide qui en résulte est appelé lixiviat.

C'est par exemple par lixiviation qu'une eau peut se charger en substances toxiques. Lorsqu'elle traverse un sol pollué. Cela peut être le cas dans une friche industrielle, pour un sol agricole chargé de pesticides ou encore pour une décharge de déchets ménagers. Dans le lixiviat, on peut alors retrouver des nitrates, des dioxines ou des métaux lourds, notamment. Tant que ce lixiviat est confiné, pas de problème. Mais si l'étanchéité du site n'est pas assurée, ces produits vont s'échapper jusqu'aux nappes phréatiques, aux cours d'eau ou aux nappes superficielles.

Pour la récupération de l’or, des techniques de lixiviation à l’aide d’une solution de cyanure peuvent être mises en œuvre. © Gilles Paire, Adobe Stock

La lixiviation pour récupérer des métaux

Dans le secteur minier, la lixiviation est utilisée pour récupérer des métaux de valeur tels que l'argent, l'or ou le cuivre. La lixiviation in situ, par exemple, vise à dissoudre les métaux directement dans le gisement. Elle contribue à une part de la production mondiale d’uranium. Car elle est relativement aisée à mettre en œuvre, du moment que le gisement en question est suffisamment perméable pour permettre une bonne circulation de la solution lixiviante. D'autres techniques existent aussi telles que la lixiviation en cuves ou en colonnes ou encore la lixiviation en tas. Cette dernière peut faciliter l'extraction à partir de minerais faiblement concentrés.

Notez que les termes de lixiviation et de lessivage désignent des processus différents. La lixiviation -- dont le mot vient pourtant du latin lixivium signifiant lessiver --, rappelons-le, se rapporte à l'entraînement vertical d'éléments solubles. C'est le cas des nitrates, par exemple. Le lessivage s'applique aux particules solides non solubles uniquement. C'est le cas des argiles, notamment.

On parle aussi de techniques de phytolixiviation pour désigner des méthodes qui permettent d'extraire des métaux lourds au cœur de sortes de jardins filtrants.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !