Le bleu de méthylène peut servir de colorant pour visualiser des cellules au microscope. © Mellimage, Fotolia

Sciences

Bleu de méthylène

DéfinitionClassé sous :chimie , bleu de méthylène , oxydoréduction

Le bleu de méthylène est une molécule organique de formule brute C16H18ClN3S. Il est aussi appelé méthylthioninium ou chlorure de tétraméthylthionine. Cette molécule existe sous deux formes :

  • une forme oxydée bleue ;
  • une forme réduite incolore.

Ses propriétés sont utilisées pour des expériences de biochimie. Par exemple, en présence de glucose, le bleu de méthylène perd sa coloration bleue car il est réduit par le glucose. Mais si on secoue la solution, le bleu peut réapparaître par oxydation.

Utilisation du bleu de méthylène en biologie et médecine

Le bleu de méthylène est un colorant souvent utilisé en biologie. Il peut servir à colorer des bactéries pour les visualiser au microscope. Quand il entre dans le cytoplasme d'une cellule vivante, le bleu de méthylène est réduit car c'est un environnement réducteur : les cellules vivantes paraissent incolores. En revanche, des cellules mortes sont colorées en bleu car le bleu de méthylène reste oxydé. De plus, l'ADN, qui est acide, rend le bleu de méthylène encore plus bleu, ce qui peut permettre de mieux visualiser le noyau des cellules eucaryotes. Les charges négatives de l'ADN sont aussi attirées par les charges positives du bleu de méthylène.

Le bleu de méthylène est un antiseptique et un antioxydant. Dans le cas d'intoxications par des nitrates, nitrites, chlorates, une injection de bleu de méthylène peut réduire la méthémoglobine en hémoglobine : c'est un antidote. Le bleu de méthylène est un inhibiteur de la guanylate cyclase.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi